Blog e-réputation, SEO et Content Marketing

Comment améliorer la performance SEO de ses produits e-commerce ?

SEO produit e-commerce

Optimiser le SEO de son site e-commerce nécessite de maîtriser certaines subtilités propres à la gestion des fiches produits. Tant pour plaire à Google que dans une optique d’amélioration de l’expérience utilisateur, les produits en rupture de stock, les produits similaires ou les produits supprimés doivent être abordés de façon stratégique. Si vous vous êtes déjà occupé de toutes les optimisations de fond sur le squelette de votre e-commerce, alors il temps de vous attaquer à vos fiches produits qui constituent le centre névralgique de votre site.

Comment optimiser le SEO de ses fiches produits ?

En premier lieu, il est nécessaire de réaliser certaines actions, aussi basiques que nécessaire, sur vos pages produits. Si vous estimez avoir déjà correctement effectué ce travail, c’est l’occasion de vérifier que toutes vos fiches produits respectent bien toutes les règles de base du référencement naturel. L’intérêt de l’internaute est le critère central de votre stratégie SEO : pensez vos fiches produits en fonction de ses besoins et attentes. L’enjeu est de lui apporter la réponse la plus précise et qualifiée selon sa recherche.

Title et MetaDescription

Les incontournables balises TITLE et META

Étape obligatoire pour n’importe quel site, e-commerce ou non : l’optimisation des balises TITLE et META description. Au-delà d’être uniques, ces balises doivent être attrayantes et révélatrices du contenu de votre page : ce sont les meilleurs Call to Action de votre e-commerce dans l’affichage de la SERP. Ce sont principalement ces informations qui piqueront la curiosité des internautes et les mèneront jusqu’à votre site donc creusez-vous la tête pour les perfectionner.

Pour chacune de vos page, il est indispensable de choisir UN mot clé principal qui devra être présent dans la TITLE et la META.

Bien entendu, dans le cas d’un e-commerce, n’oubliez pas d’insérer des keywords tels que ‘’ achat ‘’, ‘’ vente ‘’…

Créer des URLs précises qui contiennent les principales informations de votre produit

L’idée n’est pas de concevoir des URLs qui résument complètement toutes les caractéristiques du produit, bien entendu. Cependant, y insérer le nom de votre produit, qui est logiquement le mot clé principal de votre page, avec en plus deux ou trois mots clés périphériques (taille, couleur, matière, dimensions, etc) permet un meilleur repérage de l’utilisateur.

La nomenclature des images à ne pas délaisser

Votre internaute, attiré par la description de votre page produit, se trouve désormais sur votre site. En quête de plus d’informations, il s’attarde notamment sur les images qui sont les principaux déclencheurs de l’achat. N’oubliez jamais qu’une part de votre trafic atterrit sur votre site via la recherche d’images. Pour augmenter vos chances d’attirer de nouveaux leads, il faut nommer et légender correctement les images. Les balises ALT donnent aussi l’opportunité de bien se référencer sur certains critères de recherche.     

Une description de produit enrichie et exhaustive

Premièrement, votre description de produit doit faire une taille suffisamment longue pour être considérée comme qualitative par Google, et par le lecteur qui est en quête d’un maximum d’informations pour faire son choix. Reputation VIP recommande au minimum 350 mots, sachant que l’idéal oscille entre 500 et 800 mots. L’exhaustivité est donc la bienvenue.

Produire des fiches au contenu enrichi est également une bonne façon d’éviter le duplicate content. Les sites e-commerce contenant un gros volume de produits sont plus souvent sujets au contenu dupliqué alors, faites attention ! Si certains contenus sont similaires, l’utilisation de la balise canonique vous permettra d’éviter les sanctions.

Bien entendu, n’oubliez pas de doser stratégiquement la présence de votre mot clé principal au sein du contenu.

Au-delà du fond qui demande une attention particulière, la structure de votre contenu doit respecter les règles dictées par le balisage Hn.

Les micro-données : ces petites informations qui font la différence

Par le biais du balisage des micro-données ou données structurées, vous améliorez l’affichage de votre site sur la SERP en indiquant aux robots Google que telle information a de l’importance, à quoi elle correspond et qu’il faut la prendre en compte. Ces micro-données ont 3 formes : JSON-LD (le plus conseillé), Microdata ou RDFa.  

Certaines données, communes à l’ensemble des sites, entrent dans le cadre du balisage Schema.org.  

Sur votre site e-commerce, voici les différents balisages à utiliser :

  • le balisage Product vous permet de mettre en exergue le prix et la quantité disponible pour un produit.
  • le balisage Offer qui donne le prix du produit ainsi que la devise dans laquelle il est vendu, mais aussi si le produit est disponible ou en rupture de stock.
  • le balisage Rating pour afficher le nombre d’avis utilisateurs laissé ainsi que la note moyenne des avis clients.
  • le balisage Agregating Rating qui est très utile pour indiquer la meilleure note, la moins bonne, et la moyenne.

Prendre connaissance de ces différentes informations sans se rendre sur le site améliore l’expérience des internaute et incite au clic car le tri entre les différentes marques se fait déjà sur la SERP. Plus de trafic et plus de conversions : voilà deux bonnes raisons d’opter pour les micro-données.

Pour les mettre en place, vous pouvez pour l’option manuelle, automatique, ou via la Search Console.

Google Page speed

Pour vendre, ne faites pas attendre !

Dans un monde où l’immédiateté règne, l’attente est l’ennemi juré du e-commerce.

Le temps de chargement est un critère important pour les Googlebots, qui n’hésitent pas à sanctionner les sites trop lents… D’ailleurs, ce critère a une importance grandissante dans le ranking d’une page.

Au même titre qu’un internaute ne va pas attendre plus de 6 secondes qu’une page s’affiche avant de quitter de site, une étude SEMrush nous révèle que plus de 8 sites sur 10 présentent des problèmes de performances…

Si ce n’est pas déjà fait, testez la rapidité de votre site sur les différents devices (tablette, PC, smartphone). Pour effectuer cette analyse, plusieurs outils sont à votre disposition : GTMetrix ou l’outil de Google PageSpeed Insights.

Produits similaires, en rupture de stock temporaire et expirés : comment les gérer en termes de SEO ?

Communes à tous les e-commerçants, les 3 situations les plus fréquentes pour un site e-commerce concernent les produits similaires, produits en rupture de stock et produits expirés. Dans les trois cas, la mise en place d’une stratégie adaptée est fortement conseillée pour deux raisons :

  • conserver les positions SEO du site en évitant une pénalité Google,
  • proposer une expérience utilisateur de qualité.

Voici nos conseils !

Gérer les produits similaires au sein d’un même e-commerce

Pour les sites qui comportent un gros volume d’articles, il n’est pas rare de trouver des produits similaires et donc de faire inévitablement face à un fort taux de duplicate content.   

Et comme vous le savez déjà, les contenus dupliqués sont très sévèrement punis par l’algorithme Panda.

Voici différents cas de figure :

  • un shampoing disponible en 200 ml / 500 ml / 1 Litre ;
  • une peluche disponible en bleu / vert / rouge / jaune ;
  • une assiette disponible en diamètre 10 cm / 15 cm / 20 cm…

 

Pour faire face à cette situation, une seule option possible : l’utilisation de la balise canonique. Il est inutile d’indexer chacune des pages produits qui diffèrent par un unique élément. Il vous faut définir le produit ‘’ tête de gondole ‘’ qui fera office de référence et qui sera indexé, puis d’insérer une balise canonique sur toutes les autres pages produits en indiquant qu’elles sont rattachées à la page produit ‘’ tête de gondole ‘’.

Prenons l’exemple du site de Reputation VIP. Si l’article de blog que vous êtes en train de lire reprenait le contenu de notre article précédent traitant des optimisations SEO à réaliser sur un site e-commerce, voici la marche à suivre en termes de balisage :

Exemple de balise canonique :

Ajouter la balise suivante sur cette page ET sur la page de référence qui contient le même contenu :

<link rel=”canonical” href=”https://www.reputationvip.com/fr/blog/reussir-seo-page-produit-e-commerce” />

De cette façon, vous indiquez à Google que le contenu dont il doit tenir compte est celui de l’article sur le SEO d’un site e-commerce, et non celui-ci.
Si d’autres pages ou articles de ce site contenaient également des éléments similaires avec l’article en question, il faudrait aussi y ajouter cette balise.

Gérer les produits en rupture de stock temporaire

Si vous vous êtes déjà renseigné sur la question, vous avez probablement vu qu’il existait plusieurs solutions pour gérer un produit en rupture de stock temporaire : redirection 301 avec changement de la description produit, redirection 302 dans le cas d’une maintenance, redirection 404 pour une page qui ne génère pas de trafic organique…

L’option la plus courante qui consiste à effectuer une redirection 404 n’est pas pertinente dans le sens où la page sera désindexée de Google. Et pour ce qui est des redirections 301 et 302 : elles seront néfastes dans le sens où les bots vont détecter de multiples changements à intervalles rapprochés sur votre site, sans comprendre réellement ce qu’il s’y passe.  

En réalité, il n’y a qu’une seule solution pour gérer un produit en rupture de stock temporaire sans impacter négativement votre site d’un point de vue SEO : garder la page active !

Nous conseillons donc de conserver la page produit en rupture de stock et de désactiver l’ajout du produit dans le panier. Pour conserver le bon positionnement de votre page et proposer une UX satisfaisante, nous préconisons :

  • l’insertion d’un formulaire qui permet d’être informé dès que le produit sera à nouveau disponible dans une optique de retargeting.
  • la suggestion de produits similaires sur la page pour ne pas laisser votre internaute dans l’embarras si son achat est urgent.

 

En gardant cette page active, vous pourrez continuer à travailler son SEO et à l’optimiser malgré que le produit ne puisse pas être acheté. Malgré tout, cette page constitue un point d’entrée vers votre site car elle est toujours indexée sur Google.

Cette techniques de gestion de produits en rupture de stock temporaire est très utile dans le cadre d’un site à l’activité saisonnière : mode textile, alimentaire, équipements aquatique ou de montagne… La raison ? Nous sommes ici dans le cadre d’une gestion de produit cyclique, il est donc important de conserver l’indexation des pages produits qui sont amenés à être à nouveau disponibles et de continuer à améliorer leur SEO même hors saison !

Gérer les produits supprimés

Lorsqu’un ou plusieurs produits ne sont plus disponibles sur votre site, vous pouvez très rapidement vous retrouver dépassé par une multitude de pages orphelines dupliquées ou avec des pages linkées en maillage interne et donc accessibles, mais vides.

Plusieurs solutions s’offrent à vous. Chacune ayant ses avantages et ses inconvénients, nous vous conseillons d’étudier chaque cas et d’opter pour celle la plus appropriée à votre situation :

Utiliser des redirections 404

Avec une page personnalisée contenant un message rédigé en conséquence qui explique la situation. Une fois encore, pensez à préserver la qualité de l’UX.

Avantage :

  • Meilleure utilisation du budget de crawl grâce à une désindexation rapide des pages.

Inconvénients :

  • Le jus provenant des backlinks est perdu.
  • Niveau UX, le visiteur n’a pas d’autre solution que de revenir sur ses pas.
  • Abuser des redirections 404 au sein d’un même site est dangereux !

Faire une redirection 301

Faire une redirection 301 de la page du produit supprimé vers une page qui propose un produit similaire en termes de prix, de caractéristiques techniques, de délai de livraison… Si aucun produit n’est satisfaisant, la meilleure option reste de rediriger vers une catégorie ou sous-catégorie pertinente. L’idée étant toujours de trouver la solution la plus satisfaisante pour votre utilisateur.

Avantage :

  • Vous préservez le jus en provenance de vos backlinks.
  • Meilleure option en terme d’UX à condition de proposer un produit vraiment proche.

Inconvénients :

  • Une perte potentielle d’informations du côté de l’internaute car il n’accède pas à ce qu’il souhaitait, le temps que la redirection soit prise en compte.

 

Pour évaluer quelle solution est la plus appropriée à votre situation, questionnez-vous sur :

  • la fréquence des produits expirés : chaque jour, semaine, mois ?
  • la quantité de produits expirés : quelques dizaines occasionnellement, ou plusieurs milliers de façon régulière ?
  • le trafic organique généré par la page en question ?
  • les contraintes techniques liées au site : ressources humaines et matérielles, logicielles.

 

Dernière solution, qui ne s’adapte pas à tous les sites mais qui est très pertinente : la balise meta unavailable_after.

Peut-être que dès la mise en ligne de certains produits, vous pouvez déjà anticiper le jour à partir duquel il ne sera plus disponible. En d’autres termes, vous êtes amené à gérer des produits saisonniers.
Par exemple, cela peut-être selon le fournisseur, dans le cadre d’une opération spéciale ou d’un produit événementiel. Si vous êtes dans ce cas de figure, il faut absolument que vous reteniez cette balise à l’intention des bots : unavailable_after

<meta name=”googlebot” content=”unavailable_after: 02-Jan-2020 17:00:00 est” />
Ici, le produit en question ne sera plus disponible après le 2 janvier 2020 dès 17h00.

Insérée dans le header de votre page produit, elle vous permet d’indiquer aux Googlebots que ce produit devra être désindexé à partir de telle date, telle heure. L’avantage ? Aucun impact négatif sur votre SEO et une bonne UX au rendez-vous !

Attention cependant, cette solution est adaptée aux petits sites, mais appliquée à des gros e-commerce, cela peut vite devenir ingérable.

Gestion des produit ecommerce

La gestion d’une boutique physique et d’un site e-commerce se ressemblent sur plusieurs aspects : il est plus qu’indispensable de veiller à ce que les produits proposés soient disponibles en gardant à l’esprit leur cycle de vie. Sinon, il faut être en mesure de proposer des solutions satisfaisantes pour ne pas impacter négativement le ressenti de vos clients. Parcours client dans la vraie vie ou UX sur votre site = même combat !

À l’exception qu’un site e-commerce nécessite en plus d’être géré d’un point de vue SEO !

Vous rencontrez des difficultés dans la gestion de vos pages produits e-commerce ? Nos experts peuvent vous aider à trouver des solutions. Contactez-nous pour bénéficier de nos conseils !

Laissez un commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).