Blog e-réputation, SEO et Content Marketing

6 conseils pour améliorer son positionnement dans Google en 2019

Comment peut-on améliorer son positionnement dans Google en 2019 ? Une étude de la très sérieuse agence SearchMetrics analyse les facteurs de référencement du moment et est très riche en enseignements. Beaucoup d’agences SEO se demandent ces derniers temps quelle est la meilleure stratégie SEO à adopter depuis l’arrivée de l’algorithme RankBrain, basé sur les techniques d’intelligence artificielle, comment structurer efficacement son contenu et si les réseaux sociaux sont vraiment importants pour améliorer son positionnement.

Comment améliorer le référencement naturel de son site web ?

Même s’il est difficile de dégager des règles universelles, les algorithmes de Google s’adaptant de plus en plus en temps réel, voici six conseils et conclusions basés sur l’étude qui pourraient aider les SEO et marketeurs à y voir un peu plus clair dans leur quête pour un meilleur positionnement naturel.

1. Penser pertinence du contenu

Désormais, les résultats de Google sont de plus en plus influencés par le contexte. La firme de Mountain View se sert même de ses propres données (issues de Chrome, Analytics ou encore d’Android) pour mesurer la satisfaction des utilisateurs et leur fournir des résultats de plus en plus pertinents.

évolution aglgortithme google facteurs positionnement

Evolution de l’algorithme Google selon Searchmetrics. © Searchmetrics.

Comment établir une stratégie de contenu pertinente dans ce contexte ? Tout d’abord, selon Searchmetrics il est devenu primordial de déterminer le type de contenu à publier selon la cible choisie. SearchMetric prend l’exemple d’une simple recherche de recette sur Google. Dans cet exemple, mieux ne vaut-il pas, plutôt que de publier un long texte, écrire une liste avec différents points clés et accompagnée cette liste d’une vidéo ?

Une fois le type de contenu trouvé, il est nécessaire de proposer à l’internaute et aux moteurs de recherche un contenu dit “holistique”, c’est-à-dire conçu dans une approche « globale » ou « intégrale ». Le but ici est de répondre précisément à l’interrogation de l’internaute en prenant en compte son intention réelle : que cherche-t-il, pourquoi le cherche-t-il et que désire-t-il obtenir comme information à partir de sa requête ?

La réponse à ces questions doit permettre de mieux s’adapter à la demande de l’internaute en prenant en compte l’ensemble des problématiques qu’il peut se poser à travers sa requête.

Pour arriver à ce contenu intégral, il faut rassembler et structurer des termes de recherche individuels dans des champs sémantiques plus globaux, dans lesquels des termes pertinents en relation avec des thèmes identiques ou similaires sont regroupés selon des intentions de recherche.

Cette approche globale, attractive sémantiquement et qui s’appuie sur des textes de qualité, doit permettre non seulement que les textes soient plus lus et plus partagés sur les réseaux sociaux mais cela doit également permettre de bien se positionner dans Google sur de pleins de requêtes différentes à la fois. Les longues traînes créées, qui contiennent plus de trois mots clés, offriront un volume de recherche plus faible mais permettront de répondre de façon plus précise aux requêtes des internautes et ainsi permettront potentiellement l’arrivée d’une audience plus qualifiée.

Pour connaître ces requêtes, on peut s’aider d’outils de mot-clés comme  « Answer the public », qui extrait les suggestions Google en les associant à des questions ou des prépositions les plus souvent tapées sur Google.

outil gratuit gg suggest Answerthepublic

Extrait des suggestions proposées par l’outil “Answerthepublic”. @ Answerthepublic.

Comment Searchmetrics est arrivé à cette conclusion ? L’agence est partie de l’étude des sites US les mieux positionnés :

  • Sans surprise, les URLs avec le contenu jugé  le plus pertinent occupent les places 3 à 6 du Top 10 du classement de Searchmetrics, les deux premières places étant réservées aux sites des marques qui bénéficient de leur notoriété et de leur popularité.

    pertinence du contenu google positionnement seo

    Comparaison de la pertinence du contenu sur les sites par rapport à leur classement dans Google. © Searchmetrics

  • Egalement, on observe que les contenus sont de plus en en plus longs, 1633 mots pour les ordinateurs de bureau et 1222 mots pour les mobiles. Il semblerait que l’explication provienne de la production de cette approche holistique, globale mentionnée plus haut, la part des sites les mieux positionnés. On peut aussi ajouter qu’un article bien développé, travaillé et illustré obtient généralement un nombre de partages et de backlinks naturels plus conséquent, ce qui aide son positionnement, d’où un effet de cercle SEO vertueux.

nombre de mots dans contenu améliorer son positionnement dans Google

Comparaison de mots sur les pages par rapport à leur classement dans Google entre sites desktop et mobiles en 2016. © Searchmetrics

  • Les mots clés sont, comparativement à l’année dernière, moins présents dans le contenu, le titre, le H1, le H2 des pages situées dans le Top 20 du classement.

Pour vous accompagner à produire des contenus impactant et visibles, l’équipe de Reputation VIP a développé Semji, une solution d’analyse sémantique.

Semji est la plateforme d’optimisation de contenu qui améliore la performance de vos pages et articles et boost leurs visibilités sur les SERP. Couplée à l’intelligence artificielle, Semji analyse en quelques secondes votre contenu et vous soumet des préconisations à effectuer comme :

  • La suggestion de nouvelles thématiques à aborder
  • L’enrichissement sémantique de vos pages et articles en travaillant sur de nouveaux mots clés recherchés par votre audience
  • L’optimisation de vos balises Hn
  • Injecter un volume de liens à intégrer à votre contenu

Semji permet à vos contenus de se démarquer par rapport à vos concurrents. Cet outil cible les thématiques qui intéressent votre audience en répondant également aux exigences de Google. Semji est la solution content marketing pour améliorer votre positionnement sur les pages de résultats des moteurs de recherche.

CTA-SEMJ

 

2. Sécuriser le site web en HTTPS

Pour les sites avec échange de données de mots de passe et de carte de crédit, le passage à la connexion sécurisée HTTPS est obligatoire. A partir de 2017, le navigateur Chrome 56 marque d’ailleurs les pages de connexion HTTP comme « non sécurisées ». Aujourd’hui, plus de la moitié des pages du Top 10 utilisent actuellement la connexion HTTPS.

https connexion sécurisée amélioration positonnement dans google en 2017

Comparaison du nombre de sites avec une connexion HTTPS entre 2016 et 2015 par rapport à leur classement dans Google. © Searchmetrics

3. Les sites mobile-friendly sont indispensables

Actuellement, selon l’étude de SearchMetrics, 100 % des sites placés dans le top 100 sont compatibles mobiles (responsive, site dédié, dynamic serving). Le mobile a pris un tel poids que Google s’apprête à lancer le « mobile first index » : Googe jusqu’ici prenait en compte les pages “desktop” pour indexer ses pages, Google prendra en compte le contenu des pages mobiles, pour établir son index.

Pour permettre une bonne expérience utilisateur sur mobile, il faut trouver un bon équilibre entre un contenu riche (avec images, vidéos..) et la vitesse de chargement de la page.  Nous vous préconisons d’utiliser le site https://gtmetrix.com/ qui centralise les score Google Pagespeed et Yahoo YSlow et qui donne les suggestions d’amélioration des deux sites avec la possibilité de générer une vidéo pour visualiser l’affichage du site seconde après seconde.

pagespeed-trivago

Aperçu des scores de performance GTmetrix de Trivago.fr

4.  Les signaux sociaux importants

L’étude de Searchmetrics montre que les signaux sociaux sont particulièrement présents pour les sites situés aux 2 premières places du classement. Cette importance s’estompe rapidement ensuite (notamment pour Twitter et Google Plus). Ceci s’explique par le fait que la première place du classement est généralement attribuée aux marques qui bénéficient de leur notoriété sur les réseaux sociaux. La corrélation entre signaux sociaux et ranking est forte. Comme vous le savez la corrélation ne signifie pas forcément causalité, donc la seule certitude qu’on ait, est que par rapport à l’année dernière le nombre de partages et de likes des sites les plus haut positionnées a augmenté. C’est le constat clair que les marques travaillent et améliorent encore plus leur image sur les réseaux sociaux.

signaux sociaux positionnement dans google 2017

Comparaison entre 2016 et 2015 du nombre de signaux sociaux de Facebook sur les sites par rapport à leur classement dans Google . © Searchmetrics

5. Améliorer l’expérience utilisateur

S’ils sont un peu moins nombreux dans les sites étudiés qu’il y a deux ans, l’étude de Searchmetrics continue de faire des liens internes un élément primordial pour le bon positionnement. Les liens internes permettent en effet aux internautes et aux moteurs de recherche de mieux comprendre et explorer la structure du site. Il est donc plus que jamais utile d’avoir une architecture de site bien pensée, pour améliorer l’expérience utilisateur. Autre conseil, toujours pour développer l’expérience utilisateur, avoir des pages qui se chargent rapidement et lisibles sur tous les supports. Le temps de chargement des pages du top 10 se situe entre 7 et 8 secondes. Google recommande 3 à 4  secondes de temps de chargement.

6. La corrélation demeure importante pour les backlinks

L’étude met en lumière la corrélation toujours évidente entre la présence de backlinks et un bon positionnement dans Google. Les sites US étudiés les mieux positionnés dans Google sont ainsi ceux qui possèdent le plus de backlinks.

Dans cette optique, opter pour une stratégie de netlinking, avec des liens contextualisés inscrits dans un contenu de grande qualité, peut aller dans le sens des évolutions des algorithmes de Google.

backlinks facteurs améliorer son positionnement dans Google 2017

Comparaison du nombre de backlinks sur les sites par rapport à leur classement dans Google entre 2016 et 2015. © Searchmetrics

Malgré cette forte corrélation, il semblerait que les backlinks perdent de leur importance. Cette baisse tient son explication dans l’augmentation du trafic mobile. En effet de part leur nature, les mobiles, ne sont pas adaptés à la création de liens « classiques » alors que ceux-ci sont utilisés massivement pour partager un article sur les réseaux sociaux.

SEO

Limitée à la version US de sites et basée sur des corrélation, c’est-à-dire la constatation d’un fait sans analyse de la cause directe de ce fait, cette étude est à prendre  avec l’esprit critique SEO nécessaire; il faut la prendre pour ce qu’elle est, une étude Big Data basée sur des statistiques de corrélation. Concernant les backlinks, on se doit de rappeler la déclaration récente d’Andrey Lipattsev, Search Quality Senior Strategist de Google sur l’importance des liens pour Google. Ceux-ci restent primordiaux dans les facteurs de bon positionnement Google. Un contenu complet et pertinent sans backlink ou avec des backlinks de faible qualité pourra difficilement émerger des SERPS (résultats de moteur de recherche).

Néanmoins, cette étude est tout de même riche en enseignements. Elle montre, si besoin était, qu’il est nécessaire de répondre de plus en plus précisément aux attentes de l’internaute, en lui proposant l’expérience utilisateur la plus aboutie pour améliorer son positionnement dans Google.

Cet article a été rédigé avec le concours de nos experts SEO. Si vous êtes à la recherche d’une agence SEO en mesure de vous accompagner dans votre stratégie d’acquisition de trafic organique et d’augmenter votre visibilité  sur la SERP de Google, nous vous invitons à contacter nos experts via notre agence SEO de Lyon ou notre agence SEO de Paris. Notre expérience ainsi que nos outils nous permettrons de réaliser au mieux un audit SEO complet de votre site et de vous proposer des solutions d’accompagnement en référencement naturel en adéquation avec vos objectifs et votre budget.

 

Laissez un commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).

Tous les commentaires de l'article

  • DrJnr says:

    “Pour arriver à ce contenu intégral, il faut rassembler et structurer des termes de recherche individuels dans des champs sémantiques plus globaux, dans lesquels des termes pertinents en relation avec des thèmes identiques ou similaires sont regroupés selon des intentions de recherche.” : un exemple de cette démarche mise en pratique ?

  • L’agence SearchMetrics a bien mis en avant les critères de référencement fondamentaux qu’il faudra prendre en considération. Il semble que l’expérience utilisateur est vraiment mise en avant dans ce rapport.

  • OGL says:

    merci pour ces conseils qui me seront très utiles, car je suis en phase de restructuration de mon site, et par conséquent celui-ci est descendu “du classement GG “

  • MyInfoMag says:

    L’importance du mobile est de plus en plus grande dans le référencement. Un site responsive était une première pierre, et l’utilisation d’AMP va devenir essentielle. Mais le contenu restera toujours essentiel, et notamment le contenu englobant les backlink. L’utilisation de blogs permettant la publication d’articles invité, ou blog collaboratifs, reste une excellente possibilité.

  • Bonjour,
    Merci pour les informations !!Merci pour ce beau partage!