Blog e-réputation, SEO et Content Marketing

Quels sont les principaux critères de positionnement SEO sur Google ?

criteres-positionnement-google

Les algorithmes de Google qui font la pluie et le beau temps sur la SERP sont extrêmement complexes à décrypter et à comprendre. Pour cause, ils comportent pas moins de 200 critères dont l’importance est variable.

Cependant, à force de multiplier les tests, les études et les lectures sur le sujet, il est aujourd’hui possible de déterminer les principaux facteurs qui influencent le classement d’un site. Évidemment, ce qui est vrai aujourd’hui ne le sera plus forcément demain. Le SEO est un travail de longue haleine, et surtout de tous les instants !

À défaut de pouvoir nous prononcer avec exactitude sur le fonctionnement du fameux algorithme de référencement, nous vous avons concocté un article qui met en lumière les critères de positionnement les plus importants aux yeux de Google.

Google Algorithme

Pourquoi ces facteurs de classement sont si importants pour votre SEO ?

On entend souvent parler de sites “ Google Friendly “ ou “ SEO Friendly “. Cet anglicisme sert à définir les sites qui répondent aux grands principes initiés par le géant américain et selon lesquels certains sont favorisés plutôt que d’autres.

Si vous souhaitez améliorer votre positionnement sur la SERP, vous ne pouvez pas ignorer ces “ ranking factors “. Un site qui en respecte la plupart est considéré comme étant optimisé pour le moteur de recherche et maximise ses chances de se positionner.

…Ou choisir de les laisser aux concurrents. En décidant de laisser de côté ces critères, vous vous fermez clairement des portes. Cela implique que votre site sera optimisé sur certains aspects de façon assez naturelle. En effet, le respect de certains critères relève plus du bon sens que d’une réelle stratégie de positionnement. Mais d’autres points méritent que l’on s’y attarde.

Parfois, il suffit de quelques petits détails pour faire la différence et grappiller des positions parmi les résultats de recherche. Si vous ne le faites pas, sachez que vos concurrents, eux, mettront tout en oeuvre pour leur site respecte au maximum ces ranking factors. Vous connaissez la suite…

Lorsque vous avez connaissance des principaux facteurs de classement Google, vous pouvez facilement acquérir certains automatismes, tant dans la conception technique on-site, que pour la production de contenus ou encore pour des stratégies de netlinking.

RankBrain bouleverse les ranking factors

Le déploiement de l’algorithme RankBrain, qui se nourrit des données issues du comportement des utilisateurs lorsqu’ils utilisent le moteur de recherche, a également une influence non négligeable sur les ranking factors. Il est crucial de prendre ce changement en compte. Si les ranking factors étaient encore similaire au niveau universel avant l’arrivée de cet algorithme, ce n’est plus le cas aujourd’hui. L’importance de ces systèmes de classement varie donc selon la problématique des utilisateurs en lien avec votre activité, et donc selon la pertinence de vos réponses par rapport aux requêtes.

L’arrivée de RankBrain a notamment donné naissance aux différentes requêtes : transactionnelle, informationnelle, institutionnelle…

Rankbrain Algorithme google

Les principaux ranking factors en 2019

Comme précisé précédemment, les 200 critères de positionnement qui influent le positionnement d’un site sont voués à bouger. Les critères liés à la qualité du contenu, des backlinks ou de l’aspect Mobile Friendly d’un site vont probablement perdurer encore quelques années, voire même prendre de l’importance. Au contraire, d’autres tels que la présence de mots-clés dans la méta-description ou le nombre de pages sur un site ont perdu de leur importance et seront peut-être amenés à totalement s’effacer au cours des prochaines années.

Dans cette partie, nous allons vous présenter les principaux critères de classement pour chaque élément lié à votre site web.

Le Domaine

L’âge du domaine

L’ancienneté d’un site web et de son domaine reste un facteur important de référencement pour Google. Plus le nom de domaine d’un site est ancien et plus Google lui accordera de la crédibilité et de l’importance.

Keywords et domaine

L’exact match entre le mot clé ou l’expression-clé recherché et le nom de domaine influençait le positionnement du site il y a encore quelques années. Aujourd’hui, il est préférable de choisir une marque forte pour impacter votre marché et d’acheter un nom de domaine correspondant à la marque. Par exemple, pour se positionner sur le mot clé “fleuriste lyon”, nous miserons pour acheter un nom de marque fort plutôt que d’acheter un nom de domaine du style “fleuriste-lyon.fr”.

La structure de l’URL

Les tirets dans le nom de domaine doivent être utilisés avec modération, nous vous conseillons de ne pas en mettre plus qu’un, au risque d’avoir un nom de domaine à l’apparence spammy.

quelle structure de l'url pour le seo

source : Rankwatch

La localisation

Dernier critère, le choix du nom de domaine doit être fait en lien avec le(s) pays dans le(s)quel(s) se situent vos clients. Dans le cadre d’une activité à l’international en expansion, ou simplement pour assurer vos arrières, n’hésitez pas à faire l’acquisition de tous les noms de domaine des pays dans lesquels vous souhaitez vous implanter.

Page web

Les critères de positionnement relatifs aux pages de votre site web sont très importants pour Google. La raison ? Les pages de votre site contiennent et présentent votre contenu, et c’est précisément la qualité de cet environnement qui conditionne la qualité de l’UX !

Mot-clé principal

Tout d’abord, pour une stratégie SEO efficace, vous devez attribuer à chaque page un mot-clé stratégique.

La balise TITLE de chaque page doit absolument contenir le mot-clé principal qui lui est attribué – idéalement au début – et être optimisée pour le SEO. Elle compte presque autant que le contenu lui-même et est l’un des principaux éléments du SEO on-page, alors mettez-y du coeur !

Ce même mot-clé doit également apparaître dans :

  • le H1,
  • au moins un H2,
  • le corps du texte,
  • l’URL de la page en question (qui ne doit pas être à rallonge),
  • la balise ALT des images présente sur la page.

La densité du mot-clé oscille entre 1,25% pour les secteurs les moins concurrentiels, et 7% pour les SERPs où la concurrence est féroce. Attention au keyword stuffing, sous peine d’être pénalisé !

Balise title et keywords

source : étude SEMrush

Balises Hn

Pour une lecture plus confortable, votre contenu doit être correctement structuré et hiérarchisé selon les principes du balisage Hn.

Quant au texte lui-même, sa taille doit être supérieure à celle des contenus concurrents pour avoir des chances de se positionner. Pour vous aider, vous pouvez vous fier au Top 3 sur le mot-clé ciblé, et tout mettre en oeuvre pour faire mieux . C’est ce qu’on appelle la technique du “Skyscraper“.

La pertinence de votre contenu sera également jugée en fonction de la richesse du champ sémantique.

Site web

Vous savez désormais quels sont les points de vigilance pour optimiser une page, passons maintenant aux prérequis de votre site web lui-même.

Accessibilité et ergonomie

Vous devez être en mesure de proposer un site web accessible et ergonomique à vos visiteurs. Ceux qui sont perpétuellement en maintenance, qui ne sont pas responsive ou qui mettent 2 minutes à charger peuvent oublier les premières positions sur Google !

La sécurité des utilisateurs

L’expérience de navigation que vous proposez à vos utilisateurs doit être sécurisée. Votre site ne doit pas comporter de programmes malveillants ou autres spams.

Une navigation intuitive

Enfin, votre contenu doit être riche et régulièrement mis à jour. Une arborescence claire sera toujours plus valorisée qu’un plan de site brouillon et déstructuré. Vos visiteurs doivent avoir un moyen de vous contacter et votre site doit comporter des mentions légales qui garantissent votre conformité avec la CNIL.

Backlinks

La quantité et la qualité de vos backlinks constituent les principaux critères pour déterminer l’autorité de votre site, mais d’autres éléments entrent en ligne de compte. Voici les principaux :

  • l’âge du domaine depuis lequel provient un backlink,
  • le nombre de domaines référents qui permet de vérifier l’hétérogénéité de votre profil de liens,
  • le nombre d’adresses IP depuis lesquelles proviennent vos liens,
  • le nombre de pages de votre site qui bénéficient de backlinks,
  • les ancres de vos liens qui fournissent à Google de précieuses indications sur le contenu de la page (attention car les ancres sur-optimisées peuvent être apparentées à du spam),
  • l’autorité de la page qui renvoie vers votre site,
  • un ratio cohérent de liens dofollow / nofollow,
  • une contextualisation sémantiquement pertinente des liens.

Évidemment, si le respect de ces critères impacte positivement votre SEO, l’inverse est aussi vrai !

domaines référents et keywords rankings

source : ahrefs

Algorithme

À force d’études et d’observations sur le long terme, le tout sur un volume important de sites, il est aujourd’hui possible de tirer quelques conclusions sur le comportement de l’algorithme.

Historique de navigation et contexte de recherche

Pour apporter le meilleur résultat à son utilisateur, Google tient compte de l’historique de navigation. Cela signifie que des sites déjà visités seront privilégiés par rapport à d’autres, évidemment. Mais aussi que selon les intérêts et habitudes d’un internaute, Google saura exactement quels contenus lui présenter.

Prenons l’exemple de la requête ‘’ Python ‘’. Le moteur de recherche va présenter des résultats différents à un internaute qui recherche quotidiennement des informations sur des reptiles et à un développeur web qui est en plein apprentissage de nouveaux langages de programmation.

La localisation de la recherche

La localisation géographique de l’internaute impacte également le classement des sites qui seront choisis en fonction de l’extension de leur nom de domaine et de l’adresse IP du serveur sur lequel ils sont hébergés.

La SERP qui vous sera présentée va dépendre également du type de requête : informationnelle, transactionnelle… La recherche locale prend ici tout son sens.

Les rich snippets

Pour ce qui est de l’affichage des snippets, une étude SEMrush révèle que cela serait fonction de la taille du contenu, de l’autorité de la page et du format…

Le HTTPS

Sécurité des utilisateurs avant tout, les sites HTTPS sont largement valorisés par rapport à ceux qui n’utilisent pas un protocole sécurisé.

https comme ranking factor

source : Searchmetrics

Réseaux sociaux

L’influence des réseaux sociaux sur le SEO reste floue, mais elle existe, c’est certain. Une utilisation régulière des différents réseaux sociaux, des publications, des interactions envoient des signaux positifs à Google. Cette activité indique que votre marque est bien vivante et laisse présager que vos contenus sont à jour, au fait de l’actualité.

Certains comptes sur les réseaux sociaux restent cependant plus légitimes que d’autres pour ressortir sur le moteur de recherche.

Une présence étendue

Les marques qui sont présentes sur l’ensemble des réseaux sociaux multiplient également leurs chances d’apparaître dans les résultats de recherche. Plus les comptes ont un nombre d’abonnés important, plus la marque acquiert de la légitimité aux yeux de Google.

Une audience engagée

La mesure de l’engagement de votre audience est un facteur qui influence aussi votre ranking. Avec l’utilisation grandissante des storys, Google accorde de plus en plus d’importance aux mentions de marques. Si votre entreprise est souvent citée, cet élément peut influencer son classement.

Idem si vos posts bénéficient de nombreux likes, partages et commentaires : Google considère que vous êtes populaire ! Même si la majorité de la population a délaissé Google+, ceux qui l’utilisent encore et qui y sont célèbres sont également dans les petits papiers du géant américain.

Impact RS ranking factor & trafic organique

Marque

Le volume de requêtes marque

Votre entreprise commencera à exister en tant que marque aux yeux de Google dès lors qu’elle fera l’objet de requêtes régulières. Par exemple, s’il y a suffisamment de requêtes du type “ Reputation VIP “ sur Google, notre site deviendra une marque et son classement sera donc régi par l’ensemble des facteurs de ranking relatifs aux marques.

L’influence sur les médias sociaux

La notion de marque est intimement liée aux critères relatifs aux comptes influents sur les réseaux sociaux. Pour être considérée comme telle, votre marque devra évidemment détenir des comptes ‘’ entreprise ‘’ ou ‘’ professionnel ‘’ sur les réseaux sociaux.

Les réseaux sociaux pro comme LinkedIn donnent la possibilité de lier des comptes ‘’ individus ‘’ à des comptes ‘’ marque ‘’. N’hésitez pas à demander à vos collaborateurs d’indiquer le lien qu’ils ont avec votre entreprise pour renforcer son autorité.

La notoriété de l’entreprise

Une marque mentionnée régulièrement dans Google Actualités sera elle aussi considérée comme très populaire.

Les backlinks qui contiennent le nom de votre marque ont aussi plus de poids, et sachez que les citations qui sont faites de votre marque sans la présence d’un lien hypertexte ont également de la valeur. Alors, maintenez une communication régulière et continuez à développer vos relations presse.

Les principaux facteurs de classement SEO par secteur d’activité

Chaque métier a ses propres codes et spécificités. Les attentes des internautes diffèrent également en termes de résultats de recherche. Pour cette raison, Google adapte ses ranking factors en fonction de chaque secteur. Searchmetrics nous révèle son analyse qui couvre 5 industries différentes. Ces précieuses données vous aideront à mettre le doigt sur les principaux critères qui méritent d’être traités en priorité pour servir votre SEO.

Les sites e-commerce

Ce n’est plus un scoop : le commerce online enregistre chaque année une croissance phénoménale. Aux USA, en 2016, la moitié des achats étaient réalisés sur internet, ce qui implique que plus aucun commerçant ne peut à l’heure actuelle ignorer ce canal de vente.

Contrairement aux boutiques physiques où la priorité est donnée au référencement local (car l’internaute a pour ambition de se rendre physiquement dans le magasin recherché) le référencement des sites e-commerce va être plus axé sur la qualité de l’expérience utilisateur, mais aussi sur les avis des internautes sur les produits, etc…

Le classement des sites e-commerce est défini selon les facteurs suivants qui convergent pour la plupart vers la qualité de l’UX :

  • la structure du contenu qui doit permettre une navigation intuitive, facile et agréable. La présence de listes à puces est un grand classique des sites e-commerce, par exemple pour présenter les caractéristiques techniques des produits. Les utilisateurs se tournent vers le e-commerce pour gagner du temps, pas pour en perdre plus qu’en magasin !
  • le nombre d’annonces publicitaires du type Adsense qui ne doit pas être trop important, une fois encore dans un souci d’UX fluide.

Comme autres critères importants, on retrouve aussi l’extension du nom de domaine (en .com pour la majorité des cas) et la taille des pages, sachant que les e-commerce les mieux classés ont des pages bien plus lourdes que la moyenne.

Searchmetrics révèle aussi que les URLs des sites marchands les mieux référencés sont en moyenne 25% plus longues qu’à l’accoutumée.

Les backlinks, comme toujours, sont également déterminants.

ranking factors e-commerce

source : Searchmetrics

Le secteur de la santé

Une multitude de ressources sur la santé sont disponibles en ligne et il appartient à Google de réguler au mieux ces données. Bien que le moteur de recherche ne remplace pas une consultation chez un spécialiste, de plus en plus d’internautes font confiance à Google pour leur fournir des informations sur la nutrition, des exercices pour améliorer leur condition physique, les symptômes liés à une éventuelle pathologie ou autres. Mais quels sont donc les principaux critères de pertinence qui régissent le classement des sites qui traitent de thématiques liées à la santé ?

Au-delà des nombreux ranking factors qui ont autant d’importance pour les sites thématiques santé que les sites lambda, on retrouve :

  • la structure des contenus avec un usage très apprécié des bullet points, des titres Hn et tableaux.
  • la qualité et la pertinence du contenu, sachant que les informations concernent la vie, l’intégrité physique et morale d’un individu, mais aussi parce que ces ressources s’adressent à un public parfois spécialisé. La priorité sera donc donnée à des contenus riches et fournis.
  • le nombre de mots-clés liés à une page est généralement élevé, ce qui permet à un contenu de se positionner sur une multitude de requêtes.

Focalisé sur la philosophie YMYL (Your Money, Your Life), Google accorde une attention particulière aux sites qui se positionnent parmi les premières positions sur des requêtes santé.

Les Ranking factors health

source : Searchmetrics

Le secteur de la finance

Sur le même modèle que le secteur de la santé, de plus en plus d’internautes se tournent vers Google pour obtenir des renseignements sur des produits liés aux banques et assurances.

Sur ce secteur, voici les tendances :

  • Une fois encore, la qualité du contenu et l’exhaustivité des informations est le critère le plus important.
  • Le poids des fichiers ainsi que la vitesse de chargement du site sont deux critères qui ont aussi leur importance, sachant que pour les sites financiers, la légèreté et la rapidité sont de mise.
  • Les sites qui présentent des contenus aérés et structurés, facilement lisibles, sont eux aussi privilégiés. La présence des mots-clés dans le texte doit être minutieusement travaillée, sachant que les sites financiers les mieux classés ont tendance à en avoir moins que la moyenne.
  • Enfin, la présence d’un nombre modéré d’annonces semble être un critère favorable pour se positionner dans le Top 10 Google. Attention à ce qu’elles restent cependant en cohérence avec le contenu du site et qu’elles ne polluent pas la navigation.

Les ranking factors finance

source : Searchmetrics

Les voyages

L’univers du voyage a lui aussi ses propres ranking factors. Si votre marque est apparentée au voyage et que vous souhaitez améliorer votre positionnement sur la SERP, voici les 5 principaux ranking factors qui prennent une plus grande importance sur votre secteur qu’ailleurs :

  • la richesse du contenu : si vous prétendez apporter des conseils à de futurs voyageurs, vous avez une multitude de choses à leur dire : des conseils sur les meilleures activités ou lieux à visiter, les transports, la culture, la nourriture, les logements, les coutumes locales… Pour cette raison, le nombre de mots est important.
  • la qualité du contenu, là encore car il est crucial d’apporter des informations justes et précises aux lecteurs, étant donné que le sujet est impliquant.
  • les images, très importantes dans ce contexte pour offrir une vision la plus précise possible des destinations convoitées.
  • le nombre de liens internes, qui garantissent la cohérence sémantique du contenu et permettent aux lecteurs de trouver encore plus d’informations en lien avec leurs centres d’intérêt. Cette donnée est importante pour les voyageurs qui veulent programmer un itinéraire particulier et qui ont besoin d’idées et d’inspirations.
  • la présence de listes à puces qui offre une bonne lisibilité.

Les ranking factors voyage

source : Searchmetrics

Le monde des médias et de la presse

Ce secteur se démarque des autres précédemment analysés par le Top 5 Ranking factors qui le caractérise.

Les ranking factors liés aux réseaux sociaux sont particulièrement importants pour les sites de presse et médias. On constate par exemple que l’activité sur les comptes Pinterest, Facebook, Twitter ou encore Google+ a une importance bien supérieure comparée à celle sur les sites standards.

Vient ensuite le contenu qui est véritablement le nerf de la guerre dans ces deux secteurs, et qui est passé au crible par Google pour estimer au mieux leur qualité.

Le maillage interne, quant à lui, a plus d’importance que sur des sites standards. Il permet aux internautes de naviguer intuitivement à l’intérieur du site et de découvrir des contenus liés à leurs centres d’intérêt.

Le temps de chargement est un ranking factor extrêmement important, ce qui permet de garantir une UX de qualité.

Autre fait intéressant dans ce secteur : la technologie AMP est largement valorisée, près d’un quart des URLs sont AMP et optimisent ainsi la consommation des contenus.

Les ranking factors media

source : Searchmetrics

Et maintenant que vous connaissez mieux les critères de positionnement ?

Globalement, après cette analyse, on remarque que le contenu et les backlinks sont des ranking factors valables pour tous les sites, peu importe leur secteur, leur rôle ou leur thématique. Si vous devez concentrer vos efforts sur deux points en particulier : ce sont ces deux-là ! Viennent ensuite l’accessibilité avec le responsive notamment ou encore les performances purement techniques comme l’accessibilité ou le temps de chargement du site.

Les 4 ranking factors incontournables de Google à l’heure d’aujourd’hui :

  • la qualité et la pertinence du contenu, tant sur le fond que sur la forme,
  • la pertinence des backlinks,
  • l’autorité d’une page et par extension de son domaine, qui sont intimement liés à leur profil de liens,
  • la qualité de l’expérience utilisateur.

ranking factors avec content, technique et UX

source : Searchmetrics

Cependant, gardez en tête que ces critères de positionnement ne sont pas figés. Leur nature et leur importance varient en permanence. Comme toujours en SEO, ce qui était vrai hier ne l’est plus forcément aujourd’hui et ne le sera probablement plus demain !

Désormais, vous avez toutes les cartes en main pour mieux comprendre le fonctionnement de l’algorithme de classement de Google et identifier les principaux critères qui influencent le positionnement de votre site sur la SERP ! Maintenant, à vous de jouer : il ne reste plus qu’à travailler votre SEO en conséquence ! Si vous manquez de temps ou de compétences techniques pour mener votre projet à bien, notre agence SEO peut vous accompagner à atteindre vos objectifs et vous faire gagner des positions dans les SERPs.

Laissez un commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).

Tous les commentaires de l'article