Blog e-réputation, SEO et Content Marketing

Ecommerce SEO : le guide complet pour optimiser le référencement de son site

Guide SEO

Le SEO est le principal canal d’acquisition de trafic pour les sites e-commerce aujourd’hui. La recherche organique à elle seule permettrait de générer presque 9 fois plus de clics que les publicités payantes comme celles issues d’Adwords par exemple. Comme n’importe quel e-commerçant, votre principal défi consiste à attirer plus de trafic sur votre e-shop sans pour autant devoir investir des millions en SEM ou SMO.

Ce guide vous propose de faire le point sur les spécificités d’une sphère e-commerce d’un point de vue SEO. Comment mieux appréhender les requêtes des utilisateurs ? Quelles optimisations On-site et Off-site réaliser sur votre e-commerce pour tirer profit de la recherche organique ? Quels sont les principaux pièges à éviter ? Focus sur les Do et les Don’t du SEO e-commerce !

SERP ecommerce

Tout savoir sur les SERPs e-commerce

Identifier la typologie de votre SERP

Avant de vous lancer dans des optimisations hasardeuses et des études de keywords, vous pouvez et vous devez absolument identifier et cerner les principales SERPs sur lesquelles vous allez vous positionner.

Une bonne habitude consiste à systématiquement prendre la température des SERPs que vous souhaitez conquérir en analysant les résultats de la page 1 sur votre mot-clé cible. N’hésitez pas à exploiter les données issues d’outils tels que Ahrefs pour identifier précisément les points forts des concurrents, et notamment les mots-clés qui leur rapportent le plus de trafic organique.

Les requêtes e-commerce transactionnelles

Comme leur nom l’indique, ces requêtes sont généralement effectuées par un internaute décidé à effectuer un achat (et donc une transaction financière) à court ou moyen terme. La plupart du temps, elles incluent un verbe d’action du type “commander” ou “acheter” suivi du nom du produit en question. Elles peuvent simplement résulter d’une phase de prise d’informations sur un produit ou service ou d’une comparaison entre plusieurs fournisseurs ou prestataires.

Exemples de requêtes transactionnelles :

  • achat iPhone 10 128 go
  • prix prestation premium netlinking SEO

mais aussi :

  • vol aller / retour de Lyon vers Bali
  • Nintendo Switch pas chère

Les requêtes e-commerce navigationnelles

Ce type de requête concerne la plupart du temps une simple navigation web, sans pour autant qu’il y ait un but d’achat derrière. Les requêtes navigationnelles peuvent servir à trouver un site web sans avoir son adresse, ou bien simplement comporter le nom de la marque. Elles peuvent aussi simplement être l’URL du site.

Exemples de requêtes navigationnelles :

  • trouver un hôtel à Lyon
  • réserver hôtel Booking Paris
  • www.booking.com/‎requêtes transcationnelles navigationnelles et informationnelles

Les requêtes e-commerce informationnelles

Le troisième type de requête concerne une recherche d’informations et englobe la majorité des recherches effectuées sur Google. Généralement, elles résultent d’un besoin de conseil sur un sujet général, technique ou spécifique. Sur le même modèle que la requête navigationnelles, aucune intention d’achat ne se cache derrière. Ces requêtes sont celles qui combinent le plus grand nombre de mots-clés et prennent une multitude de formats.

Exemples de requêtes informationnelles :

  • avis PC Acer
  • meilleurs ordinateurs apple
  • comparatif Macbook pro et Macbook air
  • comment choisir son ordinateur ?

Selon le type de requête effectuée, la SERP qui s’affichera ne sera pas la même, notamment grâce à RankBrain. Cet algorithme qui combine IA et machine learning affine sans cesse son interprétation de l’intention de recherche qui se cache derrière chaque requête.

Comme ce n’est pas le cas pour tous les marchés, il est indispensable de réaliser une étude de marché spécifique à votre secteur et ses mécanismes. Concentrez-vous sur les habitudes de recherche de votre cible, vous pourriez avoir des surprises !

Évidemment, dans le cadre d’une recherche transactionnelle, les résultats Google Adwords seront affichés avant les résultats organiques. Mais vous pouvez tout à fait créer une synergie entre SEO et SEA pour encore plus de trafic et de ventes.

Étude, recherche et typologie de mots-clés

Les mots-clés sont clairement le socle sur lequel repose votre stratégie SEO. Et pour un e-commerce, cette étape est d’autant plus importante. Les revenus que vous allez générer sont intrinsèquement dépendants de la performance de votre stratégie de mots-clés e-commerce.

Étudier vos concurrents

La première étape est souvent la même : réaliser un benchmark de vos concurrents. Observer et analyser ce que font les concurrents pour identifier ce qui fonctionne bien et moins bien chez eux permet de construire une stratégie efficace et différenciatrice. L’idée est de découvrir quelles sont les opportunités que vous pouvez saisir. Ou dans un vocabulaire plus orienté SEO : quels sont les mots-clés et expressions-clés qui génèrent du trafic sur lesquels vous pouvez facilement vous positionner. Dans ce contexte, le concept de longue-traîne est également très intéressant à étudier.

mots clés de longue traîne fonctionnement

Source : Neil Patel

Mais étudier les mots-clés ne suffit pas. Vous devez analyser les sites concurrents dans leur ensemble : on-site (arborescence, contenus, maillage, sémantique…) et off-site (netlinking, relations presse…). Après avoir étudié les deux volets, vous aurez un meilleur aperçu des efforts humains et financiers à consentir pour dépasser vos concurrents et pérenniser vos positions.

Pour faire une veille globale de vos concurrents, plusieurs méthodes et outils s’offrent à vous :

  • la mise en place de Google Alertes,
  • des audits complets et réguliers de mots-clés, structure, backlinks grâce à SEMrush, Yooda Insight et cie,
  • l’abonnement aux newsletters et comptes réseaux sociaux…

Enrichir et élargir la liste des mots-clés

La stratégie de mots-clés de votre e-commerce doit s’articuler autour de plusieurs axes :

  • les mots-clés de votre marque,
  • les mots-clés de votre secteur d’activité,
  • les mots-clés relatifs à vos produits.

stratégie de mots-clés

Source : Ahrefs

Pour alimenter cette liste, il est indispensable de vous aider d’outils tels que Ahrefs. Pourquoi ? Car malgré une imagination débordante, vous ne pourrez jamais appréhender à vous seul toutes les possibilités, combinaisons et variations de mots-clés qui se réfèrent à votre activité. La technique consiste donc à étudier les data issue des concurrents en sondant leurs sites avec les outils à disposition.

En utilisant des mots-clés connexes, vous pouvez facilement élargir votre champ sémantique et ratisser large. Votre site sera donc accessible par le biais d’une grande diversité de requêtes, vous pourrez donc attirer plusieurs typologies d’internautes.

Comment bien sélectionner les mots-clés de votre e-commerce ?

Pour vous aider dans le choix de vos principaux mots-clés stratégiques, un tableau de bord dont le but est de cartographier votre secteur reste l’outil le plus efficace.

Pour sélectionner et prioriser vos mots-clés, plusieurs critères sont à prendre en compte :

  • le volume de recherche : est-ce que ces keywords sont potentiellement générateurs d’un trafic important ou pas ?
  • la pertinence des mots-clés avec vos produits : est-ce que votre cible utilise ces mots-clés pour rechercher vos produits ? Est-ce qu’ils représentent bien votre activité ?
  • la présence des concurrents sur ces mots-clés : Quels sont les mots-clés sur lesquels vous pouvez vous positionner sans trop de difficultés ? Vous pouvez évaluer ce point en fonction du score d’opportunité. Si vous venez de lancer votre site, ne dépenser pas trop d’énergie à tenter de conquérir les mots-clés fortement concurrentiels investis par des concurrents établis depuis longtemps. Concentrez-vous plutôt sur les plus faciles à investir.
  • les opportunités offertes par les expressions de longue traîne ne sont pas à négliger.quels mots clés pour mon ecommerce ?

Beaucoup sont tentés de privilégier les mots-clés qui drainent un trafic important. À premier abord, cette idée semble logique. Mais en réalité, il est bien plus pertinent de se focaliser sur les keywords qui attirent des leads qualifiés qui vont générer des conversions. Si votre site enregistre moins de trafic mais plus de conversions, vous êtes gagnant !

Comment catégoriser votre site e-commerce ?

L’architecture technique et le choix des catégories d’un site e-commerce sont des éléments TRÈS importants. Ils seront révélateurs de la capacité de votre marque à répondre aux attentes des utilisateurs. Il n’y a rien de mieux qu’un site e-commerce mal organisé où il est impossible de s’y retrouver pour faire fuir vos visiteurs.

Les bonnes pratiques pour une architecture de site marchand optimisée

Que votre e-commerce soit développé à partir d’un CMS ou from-scratch, les bonnes pratiques sont identiques.

La première étape de votre réflexion pour optimiser l’architecture de votre e-commerce est de réfléchir aux catégories et sous-catégories les plus pertinentes. Étudiez les parcours utilisateurs les plus fréquents, n’hésitez pas à demander à votre entourage, et si possible à un échantillon de votre cible, quelle serait la meilleure structure pour faciliter leur navigation.

Pour exemple, sur un site qui propose des articles destinés aux bébés et enfants, une catégorisation optimale serait :

  • Promenade
    • Poussettes :
          • Bébé :
              • 0 à 3 mois
              • 3 à 6 mois
              • 6 mois à 1 an
              • 1 à 2 ans
              • 2 à 3 ans
              • 3 à 4 ans
              • 4 ans et +
          • Trios et duos
          • Doubles
    • Accessoires poussette
    • Porte-bébé
    • Écharpe de portage

Dans ce cas, nous avons une catégorisation sur 4 niveaux qui permet de très facilement s’orienter sur le site et d’accéder aux produits choisis. Concernant vos mots-clés les plus concurrentiels, ils devront être placés sur vos pages les plus puissantes – donc qui bénéficient du plus de jus – comme l’accueil et les pages catégories.

Vos catégories doivent réellement être différenciantes et ne pas se cannibaliser les unes, les autres.

Voici un autre exemple illustré de catégorisation qui nous est proposé par Drujokweb :

catégoriser un ecommerce pour le seo

Le maillage interne

Un site e-commerce est souvent extrêmement dense. Au-delà de la catégorisation et du siloing, le maillage interne prouve à Google la cohérence sémantique et thématique de votre site.

Il existe au total 3 façons de réaliser le maillage interne avec le netlinking :

  • netlinking interne de base qui consiste à interconnecter l’ensemble des pages de votre site, peu importe leur niveau d’importance. Cette technique favorise la navigation des robots et des internautes à travers vos contenus. Seul bémol, il n’existe pas de hiérarchie entre vos pages et la structure de votre site ne se dessine pas clairement aux yeux des Googlebots.
  • netlinking interne sous forme d’arbre généalogique consiste à créer des ramifications entre vos différentes pages catégories, sous-catégories et articles. Ici, le principale désavantage concerne la profondeur du chemin de conversion qui peut vite comporter un nombre trop important d’étapes. Cela signifie qu’il y a trop de clics pour accéder à la homepage, ce qui complexifie le crawl des robots sur les pages trop profondes.
  • netlinking en silos est la méthode la plus adaptée aux énormes sites ecommerce qui comptabilisent des centaines, voire des milliers de pages. C’est celle qui paraît la plus adaptée car Google met un point d’honneur à la cohérence thématique et sémantique des liens. Cela implique une certaine discipline dans l’organisation du linking : les silos pré-définis doivent conserver leur étanchéité.

comment optimiser maillage interne

Source : Oncrawl

L’importance du méga-menu en e-commerce

Assez spécifique aux sites e-commerce, les méga-menus se sont multipliés ces dernières années. Ils servent à apporter à l’internaute une vision d’ensemble sur les différentes rubriques du site et à faciliter sa navigation.

Le méga-menus se déroulent généralement au survol de la souris et occupe une grande partie de la page, pour ne pas dire toute. Voici un exemple du site Spartoo avec la catégorie ” Femme ” :

le mega menu de spartoo

La présence d’un méga-menu offre de nombreux avantages :

  • il apporte une maximum d’informations à l’internaute, pour un minimum d’efforts,
  • il peut contenir des informations supplémentaires en comparaison à celles présentes sur le site, comme par exemple des promotions, des images ou des formulaires,
  • il permet de renforcer le maillage interne et d’apporter facilement du jus à des pages plus profondes du site.

Cependant, ces propos sont à nuancer car le méga-menu comporte aussi des inconvénients. Mal construit, il peut nuire à l’étanchéité de la construction en silos mais aussi donner une impression de complexité alors que c’est précisément l’inverse qui est souhaité…

Le mieux reste d’étudier sa mise en place au cas par cas, selon le type de site et les besoins.

Siloing et maillage intelligent en e-commerce

Si le siloing (ou organisation en cluster thématiques) est un élément clé en SEO, il l’est d’autant plus dans l’univers e-commerce. La raison ? Les sites marchands sont généralement bien plus denses que les sites non-marchands et nécessitent donc une organisation structurée. La méthode du siloing sert à cadrer logiquement les contenus et catégories.

siloing par Laurent Bourrelly

Source : Laurent Bourrelly

La construction d’un cocon sémantique au sein de votre e-commerce permet de créer une sorte de variante aux silos. Laurent Bourrelly, une pointure en SEO, est le premier à théoriser ce concept de cocon. Il propose régulièrement des mises à jour de sa définition, selon les évolutions du moteur de recherche et des critères de classement de Google. Pour alimenter ce guide, il a accepté de nous éclairer davantage sur le concept du cocon sémantique dans un contexte e-commerce :

« Le défi d’organiser l’information au sein d’un site Web a pris une dimension supérieure depuis que j’ai initié le concept du Cocon Sémantique. L’objectif est de donner à Google ce qu’il veut. Il s’agit de répondre à la seule question intéressante : pourquoi est-ce que je mérite d’être numéro 1 sur mes mots clés chéris? Dans ce sens, une page doit être optimisée pour répondre parfaitement au sujet. Il ne s’agit plus de fourrer le mot clé dans toutes les balises HTML possibles, mais de construire un environnement contextuel propice. Ainsi, il faut trouver l’ensemble de mots le plus élaboré pour traiter le sujet de manière pertinente. Ceci est valable sur la page, mais aussi autour de la page (autour du site également). En plus de maîtriser le mieux possible l’optimisation « on page », le Cocon Sémantique permet de composer intelligemment un ensemble de pages, qui va parfaitement traiter le sujet. Le maillage entre les pages est conçu de manière chirurgicale. Il n’y à aucune place pour le hasard lorsqu’il s’agit de relier les pages entre-elles.

Au début, j’ai conçu le Cocon Sémantique comme une stratégie éditoriale pure et dure, basée sur du contenu utile et pertinent.

De l’autre côté, on peut tirer les leçons du Cocon Sémantique pour améliorer l’architecture d’un site e-commerce. Il ne s’agit plus de contenu « evergreen », mais plutôt des listings de produits. Les liaisons entre les pages sont beaucoup moins élaborées et le contenu en lui-même n’est pas de qualité supérieure. Dans l’esprit, c’est la même chose. On connecte les pages entre elles avec des liaisons raisonnées. Une page qui vend un ordinateur portable ne sera pas reliée à une autre page qui vend des couches culottes, comme je vois dans les mega menus présents sur tous les sites e-commerce. Au contraire, la page ordinateur portable sera reliée à d’autres pages ordinateur et informatique, sans toucher les couches culottes ou les brouettes. J’appelle le Siloing Thématique tout ce qui n’est pas une stratégie éditoriale organisée de manière intelligente sous forme de cocon, mais qui est tout de même organisé convenablement en silos de thématique similaire ou complémentaire.

De plus, le cocon sémantique ne prend pas forcément une forme de silo à proprement parler. Il y a des silos pour construire l’architecture de base, mais ensuite les liaisons entre les pages peuvent traverser des silos différents. C’est beaucoup plus élaboré qu’un simple silo thématique.

Pour finir, quand on apprend à faire du Cocon Sémantique, c’est facile d’appliquer le Siloing Thématique pour organiser un catalogue. »

La profondeur des pages de conversion

Pour qu’il soit bon, raccourcir votre tunnel d’achat au stricte minimum doit faire partie de vos priorités. Par exemple, évitez d’imposer la création d’un compte client lorsque le client est sur le point de concrétiser son achat. Cette étape en décourage plus d’un et a pour conséquence une réduction drastique de votre taux de conversion !

Les call-to-action sont déterminants sur un e-commerce. Ces boutons doivent être choisis et conçus pour l’internaute. Les CTA guident l’internaute tout au long de son parcours d’achat et l’incitent à passer à l’étape suivante. Position, couleur, forme et wording sont des éléments qui ne doivent pas être laissés au hasard !

call to action boutons ecommerce

Vos pages ont du mal à convertir ? Observez le comportement de vos utilisateurs au long du tunnel d’achat par le biais d’Analytics. Cette analyse a pour but de mesurer le taux de conversion à chaque étape. Ensuite, identifiez les points de perte de trafic et optimisez l’ergonomie de ces pages.

Paramétrer des objectifs et événements sur Analytics vous permettra d’y voir plus clair sur vos conversions.

Pour vous assurer de faire les meilleurs choix (format de pages, nombre d’étapes, CTA…), la mise en place d’une campagne d’A/B Testing est le meilleur moyen de savoir ce qui séduit le plus vos utilisateurs !

Exemple d’un A/B test avec deux boutons différents pour voir quel est celui qui obtient le meilleur taux de conversion :

mettre en place ab testing

Optimisation technique SEO on-page

Les bonnes pratiques pour les optimisations on-site e-commerce SEO

Les fichiers robots.txt et sitemap.xml

Lors de la configuration du fichier robots.txt, prenez toutes les précautions qui s’imposent et répertoriez l’ensemble des pages que vous souhaitez voir indexées, mais aussi celles qui n’ont pas à l’être. Lors de la mise à jour de ce fichier, faites également attention aux changements d’URLs, aux versions de pré-production, à l’encodage du fichier (UTF-8) ou à l’ordre des blocs de directives.

Pour ce qui est du sitemap.xml, ce fichier sert particulièrement à améliorer le classement d’un site. Mais il revêt une importance particulière dès lors qu’un site comporte des pages dynamiques. C’est le cas d’un site e-commerce.

Ces deux actions sont à effectuer depuis la Search Console Google.

Sitemap

Arborescence

L’arborescence de votre e-commerce doit être construite en tenant compte des grands principes de l’UX pour simplifier le parcours utilisateur et le rendre le plus agréable et immersif possible. Pensez systématiquement à diminuer au maximum le nombre d’actions nécessaires à l’accomplissement de l’acte d’achat.

Au niveau des URLs de vos pages “ marque “ et fiches produits, vous devez vous plier à une certaine discipline.

HTTPS

Le HTTPS, impossible de passer à côté dans le cas d’un e-commerce ! Votre site n’utilise pas encore ce protocole ? Il faut sérieusement y songer ! Même si nous n’avons pas la preuve que le HTTPS améliore le SEO, il est crucial d’anticiper cet aspect technique. Il est aussi bénéfique pour la confiance que les internautes portent à votre site !

protocole http et https

Performances techniques

Le temps de chargement du site est un critère extrêmement important pour votre e-commerce. Pour mesurer la performance de votre site, Google PageSpeed et GTMetrix sont à votre disposition pour mieux cerner les points à corriger en cas de mauvaise performance.

Balisage

L’optimisation des balises title et méta description ainsi que le respect du balisage Hn au format Schema.org sont comme toujours des incontournables du SEO. Découvrez tous nos conseils pour optimiser les balises H1, H2, H3

Balisage Hn

Images

Optimiser les images de vos fiches produits constitue une belle opportunité de générer plus de trafic. Au cours de leurs recherches, nombreux sont les internautes qui consultent les résultats de recherche dans la catégorie “ Images “. Votre visibilité doit être travaillée à tous les niveaux !

Pages produits

L’optimisation des pages catégories de produits est également une étape cruciale pour garantir le bon référencement de votre site. Ces pages sont très importantes car elles servent d’intermédiaires entre votre page d’accueil et vos fiches produits. Leur rôle est d’orienter l’internaute vers le produit recherché.

L’objectif SEO de ces pages catégories est un positionnement sur des expressions de longue traîne. Leur présence doit être justement dosée de façon à ne pas perdre l’internaute dans un sens comme dans l’autre.

À l’identique des autres pages de votre site, il faut faire attention à l’optimisation de la balise h1, meta-description et autres balises secondaires.

Si votre site est déjà en ligne, exploitez les données fournies par Analytics pour mieux comprendre quelles sont les pages les plus importantes du site aux yeux de vos utilisateurs. Identifiez également qui présentent un potentiel inexploité et qui, une fois optimisée, peuvent drainer un trafic organique important.

page produit ecommerce

Anticiper la gestion des produits similaires, en rupture de stock et expirés

Monitorer un site e-commerce au quotidien n’est pas une mince affaire. Un e-commerçant, au même titre qu’un commerce physique, doit faire face aux aléas du métier : produits en rupture de stock ou qui n’existent plus.

Pour l’un comme pour l’autre, plusieurs techniques existent avec à chaque fois des points positifs et négatifs.

Spécifiques au e-commerce, les produits similaires nécessitent eux-aussi une attention particulière avec l’usage des balises canoniques.

Pour découvrir toutes les techniques pour gérer ces différentes situation, rendez-vous sur notre article dédié aux optimisations SEO des pages produits e-commerce.

Quelle corrélation entre web performances et SEO ?

Pour vous éclairer sur la partie des web performances, nous nous sommes rapprochés d’Aymen Loukil, consultant SEO à l’international. Voici sa vision :

« Personne n’aime attendre. Une page web lente qui s’affiche sur son smartphone : c’est stressant ! Assurez-vous d’avoir des pages rapides à charger et à interagir. La performance web est un sujet central qui impacte votre business, surtout si ce dernier est e-commerce.
Les pages lentes sont souvent la cause d’un taux de rebond important. Optimiser la vitesse de chargement des pages a un impact positif sur ce KPI mais aussi sur le temps passé sur le site et le nombre de pages / sessions. Si votre site est lent, les internautes vont aller voir vos concurrents car votre site ne répond pas à leurs attentes.
La webperf ne concerne pas seulement vos utilisateurs mais concerne aussi Google et son bot. Depuis janvier 2018, la vitesse de chargement fait partie des facteurs de positionnement SEO de Google. Le moteur de recherche pense à ses utilisateurs mais pense aussi et surtout à sa consommation de ressources : un site rapide est moins coûteux à crawler. Googlebot accorde à votre site des ressources limitées pour explorer votre site : le budget de crawl. Si ce dernier est lent, Google réduira le nombre de pages crawlées et il ne verra pas tous vos contenus ! Dommage, non ?

Quels outils pour mesurer la web performance d’un site e-commerce :

testmysite screenshot

Il propose aussi un calculateur d’impact d’optimisation de la performance : utile pour estimer un peu ROI.

  • Google Page Speed Insight  :cet outil donne plus de détails techniques et combine des données issues du laboratoire et du terrain. Il s’avère très utile pour les développeurs.
  • Google Lighthouse (disponible en extension chrome) ou à partir de la console de développement. Destiné aux SEOs techniques et aux développeurs. L’outil donne plusieurs préconisations intéressantes avec une estimation du gain potentiel. L’outil fait focus sur les métriques de performance liées à l’expérience utilisateur.

google lighthouse

Exemple de rapport de performances du site amazon.fr
Google Lighthouse permet aussi de faire des tests sur le PWA, SEO et les bonnes pratiques web /accessibilité.

  • GTmetrix : Outil simple et utilisable en ligne, il donne des scores de Pagespeed et Yslow (Yahoo) avec quelques préconisations basiques.

Voici mes conseils pour une bonne performance web d’un site e-commerce :

  • Ne pensez pas exclusivement à la homepage, chaque type de page doit être rapide (pages listings, pages produits, pages édito…),
  • Concentrez-vous sur 1 ou 2 métriques et travaillez dessus d’une manière itérative,
  • Pensez à la performance web à chaque stade du projet,
  • Différez le chargement des images non-visibles (au-delà de la ligne de flottaison),
  • Parlez à votre équipe technique de l’approche du code splitting : charger pour chaque page uniquement les ressources nécessaires,
  • Faites-vous accompagner par une agence SEO ou un consultant en web performances et SEO technique. »

Voici le code splitting illustré par un schéma :

web performances google

Source : Google

Liste des erreurs SEO techniques à éviter

Si nous passons beaucoup de temps sur les bonnes pratiques SEO pour un site e-commerce, il est tout aussi important de balayer les erreurs les plus fréquentes afin de les éviter.

Une étude réalisée par SEMrush sur le secteur du e-commerce révèle que les principaux points bloquants au niveau technique concernent :

  • la crawlabilité avec notamment des problèmes au niveau des redirections permanentes et temporaires mais aussi des erreurs 4XX ou encore des URLs canoniques brisées,
  • les liens internes qui ne fonctionnent plus ou avec des attributs NoFollow,
  • la configuration du fichier sitemap, voire l’inexistence du fichier sitemap pour près de 40% des sites marchands,
  • les structures d’URL.

Comment vérifier l’état technique on-site ?

Pour évaluer la qualité des optimisations on-site réalisées, la meilleure technique reste de faire un audit global. Il vous permettra de mettre le doigt sur les éventuels points d’amélioration à traiter pour faire décoller votre trafic.

Pour réaliser un audit SEO, les principaux éléments on-site à prendre en compte sont :

  • l’accessibilité du site,
  • l’architecture technique,
  • l’arborescence et le siloing,
  • le balisage,
  • les mots-clés…

audit seo site ecommerce

Découvrez tous les conseils et la technique employé chez Reputation VIP sur le guide complet Audit SEO.

E-commerce et optimisation de contenu

Au-delà de vos produits, si vos clients se tournent vers vous plutôt qu’un autre site, c’est aussi pour la pertinence et la qualité de vos contenus. Démarquez-vous en proposant des conseils, trucs et astuces autour de vos produits. Couvrez l’actualité du secteur et rebondissez sur chaque news qui vous concerne. Imposez-vous comme un expert de votre domaine pour instaurer la confiance entre votre marque et votre audience.

Page d’accueil

Page centrale de votre site, la homepage est souvent la première page visitée. Elle sera donc déterminante pour la suite du tunnel de conversion. Mais si elle est particulièrement importante pour vos visiteurs, elle l’est aussi pour le crawl des Googlebots. La structure de votre page d’accueil doit être pensée pour faciliter son indexation.

Pour ce qui est de son contenu, elle doit comporter un certain nombre d’éléments, notamment :

  • les informations de contact, facilement accessibles. Elles sont essentielles à n’importe quel visiteur et doivent être placées dans le header et / ou le footer de votre ecommerce. Ces informations sont aussi un élément de réassurance important pour les visiteurs.
  • un menu (ou méga-menu) accessible facilement, intuitif et qui répertorie toutes les catégories de produits du site.

structure homepage site

Page catégorie et sous-catégorie

Les pages catégorie de votre e-commerce sont d’une importance capitale pour la conversion des internautes en quête d’information et pour le SEO car elles ont de grandes chances de se positionner sur Google.

Pour les optimiser, pensez leur architecture comme si elles étaient des pages d’accueil individuelles. En termes de nom, privilégiez des mots simples et parlants les plus descriptifs possibles. L’originalité n’a pas tellement sa place ici, ce n’est pas le moment de perdre votre utilisateur à peine arrivé sur votre site !

Un listing des produits n’est pas utile : les utilisateurs ne viennent pas chercher cette information ici. Préférez plutôt des contenus qui donnent envie d’en savoir plus et de s’intéresser à vos produits.

Elle doit comporter un h1 unique, une introduction à votre catégorie ou sous-catégorie de produits, une mise en avant des bénéfices apportés par votre marque et un petit aperçu des produits phares, des tendances ou best-sellers.

Cette page constitue la base de l’un de vos silos, alors profitez-en pour construire votre maillage interne de façon verticale et sémantique !

Page marque

La page marque de votre e-commerce est une sorte de rubrique “ À propos “ destinée à vous présenter. Mise en avant de votre expertise, de vos produits et de vos avantages concurrentiels sont les principaux sujets à traiter dans cette page.

vendre sur un ecommerce

Page produit

Optimiser le SEO de vos pages produits nécessite la prise en compte de plusieurs éléments. Ces pages doivent inciter les internautes à passer l’acte d’achat. Rédigez des contenus vendeurs, mais sans tomber dans l’exagération. Laissez les contenus rédigés par les fournisseurs à vos concurrents et créez votre propre content marketing.

Pour inciter au clic, n’oubliez pas de proposer des extraits accrocheurs de vos articles qui s’afficheront sur votre page catégorie.

Au sein d’un même site, ou d’une même catégorie, il est préférable que vos fiches conservent le même genre de structure.

Votre marque est unique, vos produits aussi. Par conséquent, vos fiches produits doivent l’être également ! Faites preuve de créativité. Voici un exemple avec une page produit de jus Innocent.

fiche produit innocent

Page avis

Aux yeux de vos utilisateurs, l’un des critères de choix les plus importants reste l’avis des autres internautes qui vous ont fait confiance. Bien au-delà du discours de la marque elle-même, ce sont les retours d’expérience de vos clients qui intéressent votre audience.

Mettez en avant les avis de vos utilisateurs sur votre site, mais aussi sur la SERP grâce à l’utilisation des rich snippets.

avis rich snippet

Page de contact

Cette page est extrêmement importante : n’importe quel e-commerçant digne de ce nom doit être facilement et rapidement contactable.

Tendance très en vogue actuellement, les contenus UGC (pour User Generated Content) sont un excellent moyen de vous démarquer. Le concept est simple : mettez vos utilisateurs à contribution pour créer du contenu de qualité et personnalisé.

Vidéo, image, texte : n’écartez aucune piste. Quoi qu’il en soit, pour ces différents types de contenus, la priorité est donnée à la pertinence et à l’engagement.

E-commerce et Netlinking

Le déploiement d’une stratégie de netlinking solide peut clairement faire la différence avec vos concurrents en propulsant votre site au sommet de la SERP. Tout l’enjeu réside dans l’acquisition de backlinks de qualité de façon régulière. Après avoir abordé les bonnes pratiques pour le maillage interne ou netlinking interne, voici nos conseils pour bâtir un netlinking externe pertinent qui vous fera passer devant vos concurrents.

Inscriptions sur annuaires et citations dans guides et comparateurs

Pour vous faire un nom ou consolider la réputation de votre marque, vous devez étendre votre présence digitale au maximum. Votre site est présent et / ou cité comme référence sur des annuaires, comparateurs ou guides ? Ce sont d’excellents points pour vous, et aussi de belles opportunités de multiplier le trafic organique de votre site e-commerce !

Pour la sélection des annuaires, soyez pointilleux. Rien ne sert de multiplier les inscriptions sur des sites de piètre qualité. Cette approche aura plutôt tendance à desservir votre SEO.

Allez inscrire vos produits sur des comparateurs afin d’apparaître dans les suggestions des internautes ayant des besoins auxquels vous pouvez répondre. Mais attention à bien sélectionner vos produits et à soigner leurs descriptions. De même, inutile de vouloir vous positionner sur tous les comparateurs. Choisissez quelques sites seulement : faites peu, mais bien !

exemple comparateur de produits

Pour apparaître dans les guides et comparatifs, vous pouvez diffuser des communiqués de presse auprès de sites d’informations. Notamment ceux qui ont l’habitude de fournir des études comparatives fouillées. De même, n’hésitez pas à relayer régulièrement des informations sur vos produits afin de multiplier vos chances d’être repéré.

Parutions sur les blogs d’influenceurs

Obtenir des liens sur des sites d’influence permet d’augmenter sensiblement le score d’autorité de votre domaine et par extension, le niveau de confiance que Google vous accorde.

En netlinking, les influenceurs de votre secteur ont un grand rôle à jouer. Être dans leurs petits papiers est clairement bénéfique pour votre référencement naturel. Pourquoi ? Obtenir un backlink en provenance d’un site à forte notoriété vous apporte un peu de jus. En d’autres termes, vous bénéficiez d’une part de la puissance de ce site !

Les influenceurs sont par définition très suivis. Ces personnalités publiques sont aussi convoitées, et pour cause : un lien sur leur site ou une mention sur leurs réseaux sociaux peut faire bondir d’un coup votre trafic !

Pour évaluer le potentiel des influenceurs, voici 3 critères :

  • une expertise pointue dans votre domaine,
  • un bon référencement sur Google,
  • des contenus qualitatifs.

influenceur définition

Gage de fiabilité, bénéficier de liens en provenance de blog influents octroie une grande crédibilité à votre marque. Faire confiance à un e-commerçant implique :

  • de lui confier ses données personnelles (nom, prénom, adresse…) et bancaires,
  • de miser sur la qualité de son produit plutôt que celui d’un site concurrent.

Découvrir un site par le biais d’un influenceur est très rassurant, un peu comme s’il était considéré comme “ testé et approuvé “.

Content Marketing et linkbaiting d’un site e-commerce

Même si nous sommes dans le contexte d’un site e-commerce, rien ne vous empêche d’orienter votre stratégie de content marketing vers la création de contenus informationnels. Élargir vos horizons vous permet non seulement d’enrichir vos contenus mais aussi de satisfaire la curiosité de vos lecteurs. Et surtout d’éviter qu’ils aillent chercher les informations dont ils ont besoin ailleurs !

Par exemple, vous pouvez lier un blog à votre e-commerce. Il vous servira de support pour toutes les informations qui vous paraissent importantes de mentionner mais qui n’ont pas leur place dans une fiche produit, page catégorie ou page marque.

Au-delà de créer une vraie stratégie de content marketing, miser sur le linkbaiting peut ouvrir de belles possibilités. À condition de bien maîtriser cette technique : choisir des sujets et créer des contenus qui séduiront les internautes, à tel point qu’ils feront naturellement des liens vers vous. Infographie, vidéo, tutoriel, comparatifs, Top 3, guides et webinars sont typiquement les formats phares du linkbaiting !

formats linkbaiting

Développer le netlinking via les articles sponsorisés

Sur le même modèle qu’un site vitrine, le netlinking est un élément extrêmement important pour les sites marchands. Ce volet doit faire partie intégrante de votre stratégie.

Se tourner vers des plateformes spécialisées dans l’achat de liens est une solution facile et rapide en comparaison à la recherche minutieuse de partenaires “ à la main “. Cela évite notamment d’avoir à entamer des négociations et à fouiller pour trouver des partenaires fiables. Les statistiques des sites sont elles aussi rendues publiques pour que vous puissiez aisément comparer les différentes possibilités.

PBN : un écosystème dédié à la promotion de votre e-commerce

Technique diablement efficace, la construction d’un PBN autour de votre site e-commerce (money site) est un excellent moyen de faire votre auto-promotion et de faire grimper votre score d’autorité. Certes, elle prend du temps et demande une certaine expertise SEO, mais les résultats sont au rendez-vous.

Grâce au déploiement d’un PBN, votre site va bénéficier d’une quantité importante de backlinks sur lesquels vous aurez une maîtrise totale de vos ancres.

fonctionnement schéma pbn

Source : Définitions SEO

Nos conseils pour booster le trafic de votre site e-commerce

Ce guide met en lumière tous les éléments on-site et off-site qui influencent le SEO de votre e-commerce. Les respecter vous donne la garantie de partir sur des bases solides et de mettre toutes les chances de votre côté pour faire performer votre site.

Pour développer encore plus votre trafic, voici quelques conseils additionnels qui vous permettront de vous démarquer de vos concurrents sur la SERP :

  • Enrichir au maximum les descriptions de vos fiches produits. Ne vous contentez pas d’une description standard et quasi-identique à celle donnée par votre fournisseur. Tout d’abord, ceci pourrait vous attirer des pénalités liées au duplicate content, mais ce texte a sans doute une faible valeur ajoutée pour votre lecteur. Place à l’exhaustivité : n’hésitez pas à donner des conseils d’utilisation, à comparer votre produit avec d’autres et à démontrer en quoi il est tout simplement le meilleur.
  • Mettre en place un outil de détection de contenu dupliqué afin de vérifier l’unicité de son contenu sur la SERP et ne pas se faire cannibaliser par les scrapeurs de contenu. Très connue et utilisée dans le milieu du Black Hat, cette méthode de Negative SEO peut-être avoir des conséquences désastreuses lorsqu’elle est utilisée à votre encontre…
  • Mettre en avant les avis des utilisateurs. Et ceci est valable pour les bons comme les mauvais ! Évidemment, il est mieux d’avoir un maximum d’avis positifs, mais conserver les moins bons laisse présager une certaine honnêteté de votre part. Cette transparence implique également que vous êtes ouvert aux critiques et enclin à vous améliorer pour plaire encore plus à vos utilisateurs, en tenant compte de leurs retours. Le système de rating est bien, mais les commentaires écrits sont encore mieux. N’hésitez pas à solliciter l’avis de vos acheteurs, et à les récompenser pour leurs feedbacks.

optimiser un site ecommerce

Vous voilà armé pour construire un SEO solide pour votre site e-commerce. Vous êtes en train de développer un site e-commerce ? Vous souhaitez consolider le référencement de votre site marchand actuel ? Parlez-nous de votre projet e-commerce SEO !

Laissez un commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).