Blog e-réputation, SEO et Content Marketing

L’importance de l’audit SEO dans une stratégie de référencement

Importance Audit SEO

Un audit SEO ou audit de référencement, est un diagnostic complet d’un site qui a pour objectif d’améliorer son positionnement dans les résultats des moteurs de recherche. Cette étape, indispensable pour mettre en place une stratégie de référencement naturel, permet de mettre en avant les aspects bloquants ou entravants le SEO.

Audit SEO : définition

Définition Audit SEO

Un trafic en perte de vitesse ? Un site mal positionné sur certaines requêtes ? Des pages inexistantes aux yeux de Google ou pas encore indexées ? Si vous rencontrez ce type de problème avec votre site web, il est temps de se lancer dans un audit stratégique SEO. Avant d’effectuer des modifications, il est important d’analyser les points faibles mais aussi les points forts de votre site web. La première étape est donc l’audit SEO. Cet état des lieux permet d’identifier les facteurs bloquants pour l’obtention d’un bon positionnement dans la SERP. L’audit permet donc de faire un point global sur les pratiques SEO d’un site dans le but d’apporter des améliorations sur ses pages et de mieux les positionner dans les résultats Google.

Les audits SEO gratuits

De nombreuses offres d’audits SEO gratuits ou à des prix très attractifs sont disponibles en ligne. Souvent entièrement automatisés, ces audits ont l’avantage d’être livrés en un temps record. Pour autant doit-on se laisser tenter par ces offres rapides et pas chères ?  

Les audits gratuits sont souvent un prétexte pour amener une seconde proposition payante et plus complète. Ces audits d’avant-vente sont donc un échantillon qui donne quelques informations sommaires sur l’état d’un site. Ils ne permettront pas d’améliorer votre positionnement dans les pages de Google contrairement à un “vrai” diagnostic.

Pour qu’un audit SEO soit efficace, il doit obligatoirement faire un check-up complet de l’intégralité du site. Ce travail long et minutieux ne peut être effectué que par un expert SEO. Contrairement à un outil automatisé, il est capable de comprendre le secteur d’activité du site web et donc de saisir ses enjeux économiques. Le consultant SEO priorise aussi les changements à apporter à un site. Il décide quelles sont les optimisations les plus urgentes et celles qui peuvent être laissées de côté.

Contrairement à un audit en ligne, l’expert ne vous abandonne pas sans explication. Un audit technique, comme son nom l’indique, ne peut pas être totalement compris par un novice en SEO. L’expert fait preuve de pédagogie et adapte ses explications en fonction de votre niveau en SEO. Contrairement aux outils en ligne gratuit, le référenceur ne se contente pas de pointer les erreurs SEO. Il explique aussi comment les corriger.

Un audit efficace et accompagné d’un suivi personnalisé ne peut pas être gratuit. Le savoir-faire SEO, ça se paye. Le tarif d’un audit SEO varie en fonction de la taille de votre site et du nombre de pages à analyser.

Différentes analyses pour un audit SEO complet

Analyse Audit SEO

Pour parvenir à réaliser ses objectifs et à livrer les meilleures recommandations, le consultant SEO se doit de réaliser une analyse complète. Pour être sûr de ne rien oublier, il doit suivre une stratégie d’audit et développer son analyse autour de plusieurs axes majeurs :

Audit Onsite

Analyse de tout ce qui constitue le site, comme par exemple sa structure, sa performance, son arborescence, ses redirections internes ou encore son maillage interne. L’Onsite constitue la plus grande partie d’un audit SEO et nécessite une analyse minutieuse et approfondie. L’expert SEO est aussi vigilant à l’usage des données structurées et des métadonnées, à la structure des URLS, à l’adaptation du site au format mobile etc.   

Audit Offsite

Audit de netlinking ou audit de liens : vérification des backlinks pour savoir s’ils sont qualitatifs, variés, naturels et appropriés à la thématique du site. Sans de nombreux backlinks de qualité, votre site ne se démarquera pas puisqu’il ne bénéficiera pas du “jus de liens”. Plus les liens vers un site sont nombreux et de qualité, mieux il se positionnera. L’analyse des backlinks des concurrents, des referrings domains, des referring IPs et de la diversité des ancres peut aussi faire partie d’un audit Offsite.

Audit sémantique

Etude des mots-clés sur lesquels un site se positionne grâce à ses contenus ou encore son maillage interne. L’audit sémantique fait donc un état des lieux des contenus d’un site web afin de vérifier leur longueur, leur structure et la qualité des champs sémantiques utilisés. Il permet aussi d’identifier les mots-clés qui ne sont pas exploités et qui ont un potentiel pour le trafic du site s’il arrive à se positionner sur ces requêtes. Le consultant identifie ces mots-clés en faisant une étude comparative entre les différentes concurrents. Il est aussi attentif au contenu dupliqué interne et externe. Avec du contenu dupliqué sur les pages indexées, le site risque d’être sanctionné par Google Panda et de subir un ralentissement au niveau de l’indexation.

Un audit est donc un document conséquent, découpé en plusieurs parties, qui peut faire plus d’une centaine de pages et qui demande un long travail d’expertise SEO. Chaque audit se conclut sur plusieurs recommandations SEO actionnables et un grand nombre d’optimisations à réaliser pour améliorer le référencement naturel de votre site.  

Les objectifs d’un audit SEO

Trouver les erreurs SEO

L’objectif de l’expert SEO est de trouver toutes les erreurs qu’il faut corriger pour améliorer le référencement. Pour cela il identifie les failles qui pourraient entraver l’indexation. Le but de cette prestation est avant tout de faire progresser le trafic de façon continue et pérenne. C’est pour cette raison que le consultant est obligé de se tenir aux courant de toutes les actualités Google et de les connaître sur le bout des doigts. La Web Spam team de Google fait régulièrement des recommandations aux webmasters sur les bonnes pratiques SEO à adopter. En se mettant à jour en permanence, le consultant pourra livrer des recommandations efficaces et en adéquation avec les guidelines de Google.

Montrer de nouvelles opportunités SEO

L’audit SEO ne sert pas qu’à pointer les erreurs existantes. Les analyses sont aussi faites pour repérer des ressources inexploitées par le site grâce à des techniques SEO avancées. Par exemple, un champ sémantique délaissé qui pourtant correspond au thème du site et qui a un gros potentiel pour le trafic ou l’identification de nouvelles requêtes sur lesquelles se positionner. Pour trouver de nouvelles opportunités, rien de plus efficace que l’étude de la concurrence et des acteurs du marché qui ont déjà une stratégie SEO qui fonctionne bien. Une étude comparative révèlera la marche à suivre pour votre site.

Audit SEO

Quand faire un audit SEO ?

Dans le cas d’un audit SEO, comme pour beaucoup d’autres choses, il ne faut pas attendre que les choses se dégradent pour agir. C’est pour cette raison qu’un audit peut être fait à n’importe quel moment. Il ne faut pas attendre un élément déclencheur pour faire une analyse de site web. Cependant, certains évènements particuliers dans la vie d’un site ou d’une entreprise sont propices à un audit. Par exemple, une refonte de site non maîtrisée en termes de SEO peut être un désastre pour le positionnement, le trafic et le business. Il est donc plus prudent d’accompagner la refonte d’un audit et même de le faire avant toutes modifications. Il est aussi préférable d’en faire un lors de la création d’un site ou lorsque celui-ci connaît une chute inexplicable du trafic.

Les outils utilisés pour un audit SEO

Pour réaliser des audits, les experts SEO s’arment de plusieurs outils pour récupérer différentes données utiles à leurs analyses. Chaque partie de l’audit nécessite un ou plusieurs outils :

  • Botify, Oncrawl et ScreamingFrog Spider : crawlers qui imitent le comportement du robot de Google. Ils commencent par explorer la page d’accueil puis suivent progressivement les liens internes tout en passant par le robots.txt et le sitemap XML du site. Grâce à ce crawl, ces outils sont capables de détecter le contenu dupliqué, les URL qui posent problèmes, les pages fantômes, les liens internes qui pointent vers des erreurs 404, les problèmes de title sur les pages etc. Ces outils détectent aussi les pages qui ne sont pas visitées par Google à cause d’un mauvais maillage ou d’erreurs de codage qui gênent la navigations des robots. Si le consultant SEO ne devait utiliser qu’un seul outil, il choisirait sûrement un crawler, indispensable pour un audit.
  • Ahrefs et Majestic : services en ligne qui fournissent des analyses sur les backlinks. Ces informations permettent de mesurer la popularité des sites et donc de suivre de près leur netlinking. Ces outils informent le consultant sur le nombre de liens, les ancres des liens ou encore la qualité des domaines qui font un lien vers le site analysé.
  •  SEMRush et Yooda Insight : outils qui permettent de récupérer des informations de positionnement sur les mots-clés, le trafic et la concurrence. C’est grâce à ces outils qu’un site peut savoir comment il se positionne par rapport à d’autres sites dans le même secteur.  
  • GTmetrix et Google PageSpeed Insights : logiciels qui effectuent des tests de performance sur les sites pour connaître leur rapidité de chargement. Ils donnent ensuite des suggestions d’optimisation comme réduire la taille des ressources ou optimiser les images.
  • SEOQuantum et Visiblis : outils SEO sémantiques pour optimiser les contenus des pages. Ils livrent une évaluation sur la pertinence du contenu par rapport à une requête.
  • Copyscape et Kill Duplicate : outils de détection du contenu dupliqué externe et interne. Le duplicate content impacte négativement le référencement de votre site car sur deux pages similaires, Google n’en positionnera qu’une. De plus, le robot perdra du temps à crawler des pages identiques à la place de contenu sans doute plus important.
  • Google Analytics et Google Search Console : services gratuits de Google pour l’analyse de trafic et d’indexation. Google Analytics fournit de nombreuses données sur le trafic, le retour sur investissement ou le comportement des visiteurs. Google Search Console permet de vérifier si un site est bien indexé par le moteur de recherche et de le maintenir dans les résultats de la SERP.
  • Kibana, Oncrawl et Botify : outils d’analyse de log serveur. Ils permettent au consultant SEO de comprendre l’activité du crawl de Google grâce à l’historique du passage et des actions du robot.  

Retrouvez d’autres outils d’analyse sémantique SEO comme Alyze, Text Focus et bien d’autres encore dans notre classement des meilleurs outils.

SEO

Lighthouse, la nouvelle extension Google
pour les audits SEO

Dernière nouveauté 2018 de Google : Lighthouse. Cette extension gratuite propose une vérification de plusieurs points importants en termes de SEO. Il suffit d’installer le plugin sur le navigateur Google Chrome pour avoir un rapport de la page de votre choix. Lighthouse livre donc une analyse d’une page et non d’un site web, contrairement à un audit SEO complet.

Même si le terme audit SEO est utilisé pour promouvoir l’extension, les analyses faites de façon automatisée ne livrent que des informations de base. Lighthouse peut être un point de départ à une analyse SEO mais ne peut, en aucun cas, constituer à lui seul un outil d’audit performant.

Laissez un commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).