• Twitter
  • Pin It
  • Twitter
  • Pin It

Retour sur le concours de référencement naturel SEO Hero afin d’étudier les meilleures techniques netlinking des participants. Plus de 100 référenceurs dans le monde entier ont participé au concours organisé par Wix. Le CMS a lancé ce concept mi-novembre 2016 dans le but de redorer son image (en berne) en matière de référencement naturel. Le but du jeu était de ranker le plus haut possible sur Google sur les SERP US pour l’expression “SEO Hero”, ce qui donnée dès le départ l’avantage de la langue et du terrain aux participants US. Durant 4 mois, de mi-novembre 2016 à mi-mars 2017, les participants ont travaillé dur pour remporter les 50 000 $ mis en jeu par Wix.


Ci-dessus, les screenshots de la SERP sur le mot-clé « SEO Hero ».

Walid Gabteni, grand gagnant du concours, a réussi à référencer son site seo-hero.tech sur la première page de Google en 3e position. Sur la 2e et 3e marche du podium, on retrouve deux autres Français que sont Paul avec seo-hero.io et Stéphane avec seo-hero.ninja qui, eux, ont référencé leur site à partir de la 90e position. La France peut donc être fière d’avoir trois Français dans le peloton de tête.


Au début du mois de mars, Walid Gabteni arrive à sortir du filtre avec seo-hero.tech. La question que l’on peut se poser est : « comment a-t-il fait pour sortir du filtre ? ».

Il y a plusieurs hypothèses :

  • Gros volume d’un coup,
  • Pleins de nouveaux sites web / linking,
  • Protection anti-destruction de SERP.

La stratégie de Walid Gabteni pour remporter le concours s’énumère en plusieurs phases. En premier lieu, il a créé un nouvel outil utile qui sera le sujet principal de son site : un outil de suggestion sémantique pour les contenus. Pourquoi faire cela ? L’objectif est simple, faire en sorte que les internautes, qui s’intéressent au sujets de référencement en général, l’utilisent et le trouvent intéressant et donc que cela facilite la création de liens vers le site.


Phase 2 ? Brander l’outil autour de « SEO Hero » comme une vraie marque. Walid Gabteni est même allé plus loin en créant les réseaux sociaux pour poster des tutos et des informations pratiques sur l’outil.


Pour son site, Walid Gabteni a choisi une stratégie « light » par rapport à ses concurrents avec seulement 13 pages internes et moins de 500 mots sur la home page. Au final, cette stratégie s’est avérée payante puisqu’il a réussi à distancer ses concurrents qui, pour certains, avaient plus de 1 000 pages internes et plus de 3 000 mots sur leur home page.


Ensuite, phase 3, la phase très connue du netlinking. Ici, ce qui est intéressant, c’est sa démarche. En effet, le concours Wix est un des rares concours dans lequel il fallait suivre les guidelines Google (ce qui est un peu un paradoxe avec un concours SEO, mais pourquoi pas !). Le netlinking devait donc être au maximum propre et Walid Gabteni l’a très bien compris.

Qu’a-t-il fait pour obtenir des liens ?

  • Adopter une démarche de Growth Hacking
  • Se servir de la proposition de valeur de l’outil, créer pour l’occasion (et pertinent par rapport à la sphère SEO), pour faire connaître le site à un maximum de personnes
  • Partager l’outil dans des groupes Facebook pour engager le contact
  • Publier intensivement sur les réseaux sociaux
  • Cibler les sites sur lesquels avoir un backlink potentiel
  • Écrire des articles pour ces sites précis en y insérant un backlink; méthode “win-win” (gagnant-gagnant) pour le site qui publie le contenu en question comme pour son site
  • Utiliser des noms de domaines expirés “premium”

L’expérience montre qu’à court terme (le temps du concours) l’outil ne se suffit pas à lui-même. En effet seuls 20% des liens sont des liens naturels. Il faut donc avoir une bonne stratégie pour faire connaître le site/l’outil mais aussi communiquer un maximum pour que les autres passent à l’action et fassent des liens vers le site.


Retrouvez la présentation complète « Netlinking : Quelles stratégies gagnantes ont utilisées ces SEO ? » en SlideShare et en vidéo ⬇


Hasni KHABEB  ن @HasniSEO

Hasni KHABEB  ن (@HasniSEO) from Lyon, France. Directeur associé de #DiGiTALE, professeur #SEO à l’#ESCEN Membre fondateur du #REDigital et de #Tuniseo, Administrateur #SEOCamp