Blog e-réputation, SEO et Content Marketing

Comment réussir le SEO des pages produits d’un site e-commerce ?

SEO e-commerce

Vous possédez un site e-commerce et comme n’importe quel commerçant, votre objectif est d’attirer un maximum de trafic qualifié pour développer vos ventes. Pour ce faire, votre site doit être visible par vos potentiels clients et donc, être accessible via des requêtes pertinentes en lien avec votre activité. Quelles sont les best practices pour optimiser le référencement de vos pages produits ? Reputation VIP vous livre ses précieux conseils et dresse la liste des points de vigilance afin de vous aider à mieux positionner votre site parmi les résultats de recherche.

Introduction au SEO e-commerce

L’objectif du SEO est de vous aider à gagner des positions sur la SERP de façon à accroître la visibilité de votre entreprise et par extension, de son savoir-faire. Une étude d’eye tracking révèle que les sites qui se positionnent parmi les 3 premiers résultats naturels accaparent 80% des clics. L’idée est donc de se positionner dans la zone qui attire le plus l’attention des utilisateurs : le triangle d’or. En règle générale, un site positionné au-delà de la première page a de fortes chances de rester dans l’ombre, en comparaison à ceux qui se partagent la première page.

Optimiser son SEO sur ses pages produits permet de mieux positionner un site e-commerce sur la SERP, ce qui aide à augmenter le trafic en créant de nouveaux points d’entrée. Mais avant de vous lancer, vous devez avant tout veiller à ce que votre site soit fonctionnel, sans quoi vos utilisateurs ne franchiront jamais le pas de l’achat ! Son ergonomie doit quant à elle être pensée de façon à faciliter la navigation à travers le site et à proposer un parcours utilisateur fluide et agréable.  

La première étape consiste à effectuer une recherche des mots et expressions clés les plus pertinents en fonction de votre positionnement, de la nature de votre cible et de vos caractéristiques produits. En e-commerce, la longue traîne est d’une importance capitale, cette technique permet d’orienter le plus précisément possible l’internaute vers le produit recherché en utilisant des informations telles que la marque, les dimensions, la contenance, la couleur, la forme… Une fois ce travail effectué, vous avez toutes les armes pour vous lancer dans l’optimisation SEO des pages produits de votre e-commerce. C’est parti !

Optimisation SEO page produit

Les optimisations techniques de la page produit

Soignez les balises TITLE d’un point de vue SEO

S’il y a bien une balise qui doit faire l’objet de toutes les attentions, c’est la balise TITLE. Elle correspond au titre de votre page et donne à Google de précieuses indications sur le contenu de votre page, elle joue un rôle capital dans votre référencement naturel. Cette balise doit être travaillée avec précaution afin d’être le plus révélatrice de la thématique de votre page, et surtout, chaque page de votre site doit contenir une balise TITLE différente et unique. Les mots clés les plus importants devront être placés au début de la balise, mais attention à ne pas tomber dans l’excès… Vous disposez d’un nombre de caractères limité à 70, alors choisissez-les avec le plus grand soin !

Courte et percutante, la balise TITLE de votre fiche produit contient généralement le nom de votre marque, le nom de votre produit ainsi que ses spécificités techniques (poids, format, couleur, contenance…).

Title et MetaDescription

Travaillez les META descriptions pour susciter le clic sur la fiche produit

La balise META n’influence pas à proprement dit le SEO e-commerce de votre site, mais elle donne à l’internaute un aperçu du contenu de votre page produit. Cette balise joue un rôle important dans le choix de l’internaute : visiter votre site ou celui d’un concurrent. Elle doit être attractive et inciter au clic. N’hésitez pas à faire preuve d’originalité pour susciter l’attention du lecteur, il ne faut pas perdre de vue que, même si vos contenus sont parcourus par des robots, ils sont avant tout lus par des humains !

Si vous ne renseignez pas cette balise, elle sera générée par défaut à partir des premiers mots du contenu de votre page produit.

Nommez vos images et renseignez les balises ALT

Sur un site e-commerce, les internautes attachent une grande importance aux images. Vos visuels doivent être vendeurs et révélateurs de votre produit car ils constituent d’excellents déclencheurs de vente. Cependant, si vos images sont visibles par vos visiteurs, elles ne le sont pas (encore) par les robots de Google. Pourtant, elles constituent des leviers SEO efficaces. Alors, comment faire pour leur fournir des indications sur le contenu de vos images ? Avant d’importer vos images sur votre fiche produit, pensez à renommer votre fichier correctement. Ensuite, remplissez vos balises ALT avec des descriptions claires et précises de vos produits. Cette action améliorera votre SEO e-commerce car vos images pourront être référencées sur certaines requêtes. Au-delà d’optimiser son SEO, c’est aussi l’occasion de placer des mots-clés supplémentaires !

URL mot clé

Réécrivez vos URLS avec les mots clés stratégiques

Les URLs de vos pages produits doivent être SEO Friendly. En d’autres termes, une URL doit donner un maximum d’informations sur votre page et ses produits, tout en étant le plus concise et dynamique possible. Y placer les mots clés stratégiques les plus importants vous permettra de mieux ressortir dans les résultats de recherche. De même, y insérer le nom de votre produit, qui est logiquement le mot clé principal de votre page, avec en plus deux ou trois mots clés périphériques (taille, couleur, matière, dimensions, etc) permet un meilleur repérage de l’utilisateur.

Sans action de votre part, les URL slugs sont générées automatiquement et peuvent contenir les mots de votre titre, des chiffres…

La nomenclature des images à ne pas délaisser

Votre internaute, attiré par la description de votre page produit, se trouve désormais sur votre site. En quête de plus d’informations, il s’attarde notamment sur les images qui sont les principaux déclencheurs de l’achat. N’oubliez jamais qu’une part de votre trafic atterrit sur votre site via la recherche d’images. Pour augmenter vos chances d’attirer de nouveaux leads, il faut nommer et légender correctement les images. Les balises ALT donnent aussi l’opportunité de bien se référencer sur certains critères de recherche.     

Enrichissez la description de vos produits

Premièrement, votre description de produit doit faire une taille suffisamment longue pour être considérée comme qualitative par Google, et par le lecteur qui est en quête d’un maximum d’informations pour faire son choix. Reputation VIP recommande au minimum 350 mots, sachant que l’idéal oscille entre 500 et 800 mots. L’exhaustivité est donc la bienvenue.

Si vous proposez des milliers de produits, vous avez sûrement été tenté de dupliquer ou spiner vos contenus, ou même d’utiliser des textes à trous pour gagner du temps. Ne tombez pas dans ce piège. L’ennemi numéro 1 en SEO est le duplicate content, aussi appelé contenu dupliqué. Pour ne pas subir les foudres de l’algorithme Google Panda et voir votre site relégué au rang de bon dernier, vous devez absolument éviter d’avoir du contenu similaire. Si malgré tout certains contenus sont similaires, l’utilisation de la balise canonique vous permettra d’éviter les sanctions.

Si vous distribuez vos produits sur des marketplaces, il est possible que le contenu que vous avez fourni au site en question soit davantage valorisé par Google que le vôtre. La raison ? Google accorde plus d’importance au nom de domaine qui bénéficie de la meilleure autorité à ses yeux, donc du site qui présente le meilleur indice de confiance.

Créez un maillage interne dans le contenu descriptif des pages produits (siloing)

Autre point important de votre stratégie SEO, le maillage interne consiste à créer des liens logiques et sémantiques entre les différentes pages produits ou catégories de votre site. En optant pour une construction en silos sémantiques, vous indiquez à Google les différentes catégories de produits proposées sur votre site en créant une proxémie sémantique. L’idéal est de nommer vos catégories de façon à exploiter des expressions génératrices de trafic.

Gestion SEO produit

Les micro-données : ces petites informations qui font la différence

Par le biais du balisage des micro-données ou données structurées, vous améliorez l’affichage de votre site sur la SERP en indiquant aux robots Google que telle information a de l’importance, à quoi elle correspond et qu’il faut la prendre en compte. Ces micro-données ont 3 formes : JSON-LD (le plus conseillé), Microdata ou RDFa.  

Certaines données, communes à l’ensemble des sites, entrent dans le cadre du balisage Schema.org.  

Sur votre site e-commerce, voici les différents balisages à utiliser :

  • le balisage Product vous permet de mettre en exergue le prix et la quantité disponible pour un produit.
  • le balisage Offer qui donne le prix du produit ainsi que la devise dans laquelle il est vendu, mais aussi si le produit est disponible ou en rupture de stock.
  • le balisage Rating pour afficher le nombre d’avis utilisateurs laissé ainsi que la note moyenne des avis clients.
  • le balisage Agregating Rating qui est très utile pour indiquer la meilleure note, la moins bonne, et la moyenne.

Prendre connaissance de ces différentes informations sans se rendre sur le site améliore l’expérience des internaute et incite au clic car le tri entre les différentes marques se fait déjà sur la SERP. Plus de trafic et plus de conversions : voilà deux bonnes raisons d’opter pour les micro-données.

Pour les mettre en place, vous pouvez pour l’option manuelle, automatique, ou via la Search Console.

Google Page speed

Gestion SEO du cycle de vie du produit

En tant qu’internaute à la recherche d’un produit, la pire déception possible est de ne pas pouvoir acheter le produit désiré ou de ne pas trouver les informations recherchées au sujet de celui-ci. Que vous soyez en mesure de vendre un produit ou non, vous devez TOUJOURS proposer une expérience utilisateur satisfaisante. D’un point de vue SEO, quelques précautions sont aussi à prendre pour éviter la dégringolade. Comment gérer les produits en rupture de stock ou les produits expirés ? Voici nos conseils !

La solution pour les produits en rupture de stock temporaire

Si vous vous êtes déjà renseigné sur la question, vous avez probablement vu qu’il existait plusieurs solutions pour gérer un produit en rupture de stock temporaire : redirection 301 avec changement de la description produit, redirection 302 dans le cas d’une maintenance, redirection 404 pour une page qui ne génère pas de trafic organique…

L’option la plus courante qui consiste à effectuer une redirection 404 n’est pas pertinente dans le sens où la page sera désindexée de Google. Et pour ce qui est des redirections 301 et 302 : elles seront néfastes dans le sens où les bots vont détecter de multiples changements à intervalles rapprochés sur votre site, sans comprendre réellement ce qu’il s’y passe.  

En réalité, il n’y a qu’une seule solution pour gérer un produit en rupture de stock temporaire sans impacter négativement votre site d’un point de vue SEO : garder la page active !

Nous conseillons donc de conserver la page produit en rupture de stock et de désactiver l’ajout du produit dans le panier. Pour conserver le bon positionnement de votre page et proposer une UX satisfaisante, nous préconisons :

  • l’insertion d’un formulaire qui permet d’être informé dès que le produit sera à nouveau disponible dans une optique de retargeting.
  • la suggestion de produits similaires sur la page pour ne pas laisser votre internaute dans l’embarras si son achat est urgent.

En gardant cette page active, vous pourrez continuer à travailler son SEO et à l’optimiser malgré que le produit ne puisse pas être acheté. Malgré tout, cette page constitue un point d’entrée vers votre site car elle est toujours indexée sur Google.

Cette techniques de gestion de produits en rupture de stock temporaire est très utile dans le cadre d’un site à l’activité saisonnière : mode textile, alimentaire, équipements aquatique ou de montagne… La raison ? Nous sommes ici dans le cadre d’une gestion de produit cyclique, il est donc important de conserver l’indexation des pages produits qui sont amenés à être à nouveau disponibles et de continuer à améliorer leur SEO même hors saison !

Gestion des produit ecommerce

Comment gérer les produits supprimés ?

Lorsqu’un ou plusieurs produits ne sont plus disponibles sur votre site, vous pouvez très rapidement vous retrouver dépassé par une multitude de pages orphelines dupliquées ou avec des pages linkées en maillage interne et donc accessibles, mais vides.

Plusieurs solutions s’offrent à vous. Chacune ayant ses avantages et ses inconvénients, nous vous conseillons d’étudier chaque cas et d’opter pour celle la plus appropriée à votre situation :

Utiliser des redirections 404

Avec une page personnalisée contenant un message rédigé en conséquence qui explique la situation. Une fois encore, pensez à préserver la qualité de l’UX.

Avantage :

  • Meilleure utilisation du budget de crawl grâce à une désindexation rapide des pages.

Inconvénients :

  • Le jus provenant des backlinks est perdu.
  • Niveau UX, le visiteur n’a pas d’autre solution que de revenir sur ses pas.
  • Abuser des redirections 404 au sein d’un même site est dangereux !

gérer les redirections 301 et 404 e-commerce

Faire une redirection 301

Faire une redirection 301 de la page du produit supprimé vers une page qui propose un produit similaire en termes de prix, de caractéristiques techniques, de délai de livraison… Si aucun produit n’est satisfaisant, la meilleure option reste de rediriger vers une catégorie ou sous-catégorie pertinente. L’idée étant toujours de trouver la solution la plus satisfaisante pour votre utilisateur.

Avantage :

  • Vous préservez le jus en provenance de vos backlinks.
  • Meilleure option en terme d’UX à condition de proposer un produit vraiment proche.

Inconvénients :

  • Une perte potentielle d’informations du côté de l’internaute car il n’accède pas à ce qu’il souhaitait, le temps que la redirection soit prise en compte.

Pour évaluer quelle solution est la plus appropriée à votre situation, questionnez-vous sur :

  • la fréquence des produits expirés : chaque jour, semaine, mois ?
  • la quantité de produits expirés : quelques dizaines occasionnellement, ou plusieurs milliers de façon régulière ?
  • le trafic organique généré par la page en question ?
  • les contraintes techniques liées au site : ressources humaines et matérielles, logicielles.

Dernière solution, qui ne s’adapte pas à tous les sites mais qui est très pertinente : la balise meta unavailable_after.

Peut-être que dès la mise en ligne de certains produits, vous pouvez déjà anticiper le jour à partir duquel il ne sera plus disponible. En d’autres termes, vous êtes amené à gérer des produits saisonniers.
Par exemple, cela peut-être selon le fournisseur, dans le cadre d’une opération spéciale ou d’un produit événementiel. Si vous êtes dans ce cas de figure, il faut absolument que vous reteniez cette balise à l’intention des bots : unavailable_after

<meta name=”googlebot” content=”unavailable_after: 02-Jan-2020 17:00:00 est” />
Ici, le produit en question ne sera plus disponible après le 2 janvier 2020 dès 17h00.

Insérée dans le header de votre page produit, elle vous permet d’indiquer aux Googlebots que ce produit devra être désindexé à partir de telle date, telle heure. L’avantage ? Aucun impact négatif sur votre SEO et une bonne UX au rendez-vous !

Attention cependant, cette solution est adaptée aux petits sites, mais appliquée à des gros e-commerce, cela peut vite devenir ingérable.

la gestion des produits e-commerce

Gestion des produits similaires avec les balises canoniques

Selon votre activité, vous avez peut-être plusieurs produits très similaires mais qui ont pourtant tous une raison d’exister sur votre site. Voici quelques cas de figure : 

Voici différents cas de figure :

  • un shampoing disponible en 200 ml / 500 ml / 1 Litre ;
  • une peluche disponible en bleu / vert / rouge / jaune ;
  • une assiette disponible en diamètre 10 cm / 15 cm / 20 cm…

Mais alors, comment éviter d’être pénalisé par Panda à cause de duplicate content ? Grâce à l’utilisation des balises canoniques, vous indiquez à Google quelle version de votre produit prévaut sur les autres, tout en lui faisant savoir que votre contenu est dupliqué volontairement.    

Il est inutile d’indexer chacune des pages produits qui diffèrent par un unique élément. Il s’agit plutôt de définir le produit ‘’ tête de gondole ‘’ qui fera office de référence et qui sera indexé, puis d’insérer une balise canonique sur toutes les autres pages produits en indiquant qu’elles sont rattachées à la page produit ‘’ tête de gondole ‘’.

Prenons l’exemple du site de Reputation VIP. Si l’article de blog que vous êtes en train de lire reprenait le contenu de notre article précédent traitant des optimisations SEO à réaliser sur un site e-commerce, voici la marche à suivre en termes de balisage :

Exemple de balise canonique :

Ajoutez la balise suivante sur cette page ET sur la page de référence qui contient le même contenu :

<link rel=”canonical” href=”https://www.reputationvip.com/fr/blog/reussir-seo-page-produit-e-commerce” />

De cette façon, vous indiquez à Google que le contenu dont il doit tenir compte est celui de l’article sur le SEO d’un site e-commerce, et non celui-ci.
Si d’autres pages ou articles de ce site contenaient également des éléments similaires avec l’article en question, il faudrait aussi y ajouter cette balise.

Quelles optimisations SEO Off-site pour votre page produit ?

Une fois l’optimisation SEO On-site effectuée, vous pouvez vous atteler à toute la partie Off-site. Le référencement Off-site englobe toutes les actions SEO externes (netlinking) bénéfiques pour votre augmenter l’autorité de la page produit mais qui ne concernent pas le site e-commerce lui-même.

Liens externes ecommerce

Créer des liens externes de qualité vers la fiche produit

Pierre angulaire d’une stratégie SEO réussie, le netlinking consiste à créer des liens externes de qualité qui pointent vers votre page produit. Vous pouvez par exemple parler de votre site sur des forums ou comparateurs de produits, acheter des articles sponsorisés auprès de sites externes à forte autorité ou encore développer vos relations presse afin de bénéficier d’articles gratuits sur des médias influents dans votre secteur. Si des sites influents parlent de vos produits, votre marque gagnera en crédibilité aux yeux de Google et gagnera potentiellement de précieuses positions sur la SERP, en plus d’appuyer votre e-réputation.

Utilisez le partage social afin de donner un signal positif à Google

Le niveau de prise en compte de votre activité sur les réseaux sociaux par les robots de Google est à ce jour difficile à évaluer. Mais une chose est sûre : vous ne serez jamais pénalisé car vous êtes actif sur les médias sociaux, et bien au contraire ! Alimenter de façon régulière vos différents réseaux sociaux permet non seulement d’entretenir l’attention de votre communauté, mais permet aussi d’envoyer un signal positif à Google. Cette activité permet aux robots de savoir que votre marque est en activité et par extension, que les informations fournies aux visiteurs sont mises à jour.

Veiller et protéger l’e-réputation / avis sur le nom du produit

E-réputation et SEO sont intimement liés et servent les mêmes objectifs : attirer plus de visiteurs pour faire croître votre chiffre d’affaires. Soyez extrêmement vigilant sur les contenus qui parlent de vous mais aussi sur les avis laissés par vos utilisateurs. Pour ne rien manquer de ce qui se dit sur votre marque, la veille et les alertes seront vos meilleures alliées. De même, votre réputation sociale doit faire l’objet d’une attention particulière car un bad buzz peut vite arriver… Petit conseil : gardez également un oeil attentif sur la Google Suggest qui vous donne de précieuses indications sur les requêtes formulées au sujet de votre marque… Et qui peut parfois comporter quelques (mauvaises) surprises !

Pour concevoir un site e-commerce qui attire et convertit des leads, voici les 5 principaux points à retenir :

  • Veillez à proposer un site e-commerce fonctionnel et ergonomique.
  • Réalisez toutes les optimisations SEO de vos fiches produits (balisage, maillage interne, description…)
  • Prévoyez un plan SEO pour vos produits en rupture de stock ou indisponibles.
  • Soignez votre netlinking et votre maillage interne.
  • Prenez la parole sur les médias sociaux et veillez à conserver une bonne e-réputation.

En appliquant ces différents conseils, c’est le succès garanti pour vos fiches produits !

Laissez un commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).