Blog e-réputation, SEO et Content Marketing

Comment construire une stratégie de mots-clés efficace pour votre e-commerce ?

Stratégie mot-clé E commerce

Comme chaque e-commerçant qui élabore sa stratégie SEO, vous voilà confronté à LA question des mots clés : Comment construire une stratégie de mots-clés pour votre e-commerce ?

Pour développer vos ventes, vous avez décidé de vous atteler à l’optimisation SEO de votre site e-commerce.
Où trouver des idées, quels mots clés choisir ou encore comment les utiliser ? Cet article est là pour vous guider dans la conception de votre stratégie de mots-clés afin de la rendre la plus efficiente possible. Nous allons découvrir quels sont les différents types de requêtes et les optimisations On-site à prévoir mais aussi une liste d’outils utiles à votre stratégie de mots clés et des techniques pour tester et évaluer la performance des actions mises en place.

Quels sont les différentes requêtes de recherche sur Google?

Chaque jour, ce sont 3,3 milliards de requêtes qui sont effectuées dans le monde. En utilisant le moteur de recherche, chaque utilisateur a une idée bien précise en tête : se renseigner sur une entreprise, accéder à un site en particulier, acheter un produit, comparer différentes offres… Les raisons d’utiliser Google sont multiples, et derrière chaque intention se cache un type de requête. Tout au long du tunnel d’achat, le prospect est amené à effectuer des requêtes de différents types qui évoluent au fil du temps.

La requête générique

Requête générique

La requête générique est effectuée par un internaute à la recherche d’un produit ou service en utilisant des mots clés communs, dits aussi génériques. Elle s’oppose à la requête brandée, qui contient un nom de marque. Il sait ce qu’il désire mais ne sait pas où le trouver.

Exemples : ‘’ moto neuve pas chère ‘’, ‘’prix voyage à Bali ‘’ ou encore ‘’ smartphone d’occasion ‘’.

La requête spécifique

Requête spécifique

Cette requête est effectuée dans le but d’obtenir des renseignements propres à un domaine en particulier et est le plus souvent faite par des professionnels ou des passionnés.

Exemples : ‘’ stratégie mots clés e-commerce ‘’, ‘’ améliorer mon SEO ‘’…

La requête navigationnelle

Elle sert à trouver le site d’une entreprise déjà identifiée dans le cas où l’internaute ne connaît pas l’adresse du site ou qu’il ne l’a pas enregistré dans ses favoris. Les requêtes navigationnelles constituent environ 50% de l’ensemble des requêtes.

Exemples : “ Amazon “, “ Reputation VIP “, “ SNCF “…

La requête informationnelle

Requête informationnelle

La requête informationnelle commence généralement par “ Comment “ ou “ Pourquoi “ et sont réalisées par des internautes en quête d’informations sur un sujet précis. Le résultat de la requête peut s’afficher en position zéro sur Google.

Exemples : “ Comment perdre du poids ? “, “ Comment arrêter la cigarette ? “ ou “ Comment faire un CV ? “…

La requête transactionnelle

Cette requête est réalisée par un internaute visiblement proche de passer à l’acte d’achat et en quête du meilleur site sur lequel effectuer son achat.

Exemples : ‘’ Location de ski Chamonix ‘’, “ Achat VTT Décathlon “ …

Comment optimiser les pages de votre e-commerce avec les bons mots clés ?

Les mots-clés de votre e-commerce en lien avec votre marque

Votre site e-commerce doit comporter une page destinée à la présentation de votre entreprise, qui vous servira à placer une bonne partie des mots clés génériques qui font référence à votre marque. Si vous jouissez déjà d’une bonne notoriété, les mots clés de marque sont très importants ! Un soin particulier doit être apporté à la rédaction de la balise TITLE, qui doit contenir le nom de votre marque au début, et des indications sur votre activité et les produits uniques que vous vendez.

Dans le contenu de vos pages, intégrez également les expressions clés de longue traîne ainsi que les mots clés relatifs à la marque. Vous pouvez puiser des idées de mots clés dans les contenus de vos fournisseurs, mais attention cependant à ne pas faire de duplicate content !

Nous conseillons de produire un contenu de 800 mots minimum pour cette page marque.

Longue traine SEO

Les mots clés pour les pages catégories de votre e-commerce

Sur le même modèle que la page marque, les pages catégories doivent comporter un maximum d’expressions clés génériques et de mots clés connexes à votre marque. Cela vous permettra de balayer l’ensemble du champ sémantique de votre activité et de multiplier les points d’entrée vers votre site e-commerce.

N’oubliez pas d’inclure également des requêtes de type transactionnel comme ‘’ Achat + nom de votre produit / marque ‘’ ou ‘’ Vente + nom de votre produit / marque ‘’.

Le contenu d’une page catégorie doit être compris entre 300 et 500 mots.

Requête transactionnelle 

Optimisez la stratégie de mots clés de vos pages produits

Il existe de nombreuses méthodes pour optimiser le SEO de vos pages produits. La stratégie de mots clés de vos pages produits doit être basée sur le nom de vos produits, bien entendu, mais aussi sur toutes les caractéristiques du produit. Par exemple, tous les éléments en lien avec la couleur, la dimension ou encore la contenance doivent apparaître sur la page en question. L’objectif est aussi de réussir à positionner vos pages sur des expressions de longue traîne. En général, les mots clés de longue traîne offrent d’excellents taux de conversion car l’internaute trouve exactement ce qu’il cherche.

Là encore, comme pour les pages catégories, n’hésitez pas à utiliser les requêtes transactionnelles (achat, vente, prix…). Chaque page produit doit contenir minimum 300 mots pour maximiser ses chances d’être bien indexée.

Requête transactionnelle

Optimisez le SEO des pages de votre site e-commerce

La balise TITLE, essentielle au référencement de votre e-commerce

On ne le dira jamais assez, la balise TITLE est la plus importante en terme de SEO. C’est grâce à cette balise que les robots de Google connaissent la thématique de votre page. Chaque page de votre site doit contenir sa propre balise TITLE et les mots clés les plus importants doivent figurer au début.

La META DESCRIPTION pour susciter le clic

En lien avec votre balise TITLE, la balise meta description doit résumer le contenu de votre page et susciter l’attention de votre lecteur. Lorsqu’un internaute visualise l’ensemble des résultats de recherche, c’est précisément cette balise qui déclenchera le clic, et potentiellement la conversion. L’idée n’est pas d’y insérer un maximum de mots clés, au risque d’être perçu comme du spam, mais de proposer un contenu qui a du sens, en lien avec votre produit.

Le balisage Hn pour hiérarchiser vos contenus

L’utilisation des balises Hn sert à ordonner vos contenus, mais aussi à indiquer le degré d’importance de chaque titre aux robots qui parcourent vos pages, et bien sûr à vos lecteurs. Une page comporte un H1 maximum, et celui-ci doit comporter les principaux mots clés. Ensuite, vous pouvez ajouter plusieurs H2, H3, H4, H5 ou H6 selon le niveau de profondeur souhaité. L’essentiel est de toujours conserver la bonne hiérarchie !

Des URL SEO Friendly

Parfois oubliées, les URL ont malgré tout leur importance en référencement naturel, même si leur optimisation ne fait pas des miracles. N’hésitez pas à y inclure les mots clés stratégiques car les moteurs de recherche en tiennent compte lors de l’affichage des résultats.

Dans le cas d’un catalogue produits, ne cherchez pas à tout prix à retranscrire le fil d’ariane dans votre URL, mais préférez une URL courte et concise. La raison ? Cela vous compliquera la tâche si vous êtes amené à changer le nom d’une catégorie de produits… Autre point de vigilance : si vous êtes déjà satisfait de votre SEO, n’essayez pas de modifier la structure de vos URL !

Des contenus uniques et optimisés SEO

Duplicate Content

Une fois la structure de votre site optimisée, il est temps de vous pencher sur la création de contenus, en l’occurrence celui de vos pages profondes et de vos fiches produits. Le content marketing peut se révéler être un excellent levier de trafic, alors faites preuve d’originalité et surtout : créez des contenus UNIQUES. Apportez une attention particulière à l’utilisation des mots clés principaux et secondaires au sein de votre contenu, et créez des liens à l’intérieur de votre site e-commerce. La maillage interne vous permet de faire découvrir à votre visiteur d’autres produits ou services susceptibles de l’intéresser… et de faire augmenter son panier !

Mettre en place votre balisage Schema.org ou balisage sémantique

L’emploi du balisage de données structurées permet d’exploiter les éléments fonctionnels et visuels qui indiquent à Google qui vous êtes et ce que vous faites. Cette technique facilite l’indexation des pages de votre e-commerce grâce notamment aux microdonnées qui donnent des informations importantes aux robots Google. C’est à partir de ces microdonnées que sont générés les rich snippets, à partir desquels l’internaute estime si un contenu est intéressant ou non.

Grâce à ce type de balisage, vous pouvez mettre en avant les notes attribuées à votre produit, le nombre de reviews, son prix, ses caractéristiques techniques, son stock…

Enrichir votre base de mots clés

Pour élargir vos horizons et ne pas vous faire dépasser par vos concurrents, pensez à sans cesse faire évoluer votre stratégie de mots clés. L’objectif de Google est d’apporter les résultats les plus pertinents à ses utilisateurs. Pour ce faire, le géant américain améliore en continue son algorithme LSI qui contribue à l’amélioration de la recherche sémantique.

Élargir le champ sémantique par des mots clés connexes

Rester sur ses acquis est une attitude qui peut avoir de sévères répercussions en SEO. Pour rester dans le peloton de tête, pensez à enrichir systématiquement votre base de mots clés de façon à consolider le cocon sémantique de votre site. Élargir le champ sémantique prédéfini à de nouveaux mots clés en lien avec votre activité est un excellent moyen de trouver de nouvelles sources de trafic. Vous pouvez par exemple ajouter des mots clés synonymes ou même des mots clés comprenant des fautes d’orthographe ou de frappe. Une seule règle : soyez imaginatif !

Enrichir la longue traîne

La longue traîne englobe tous les mots et expressions clés (généralement plus de 3 mots) à faible concurrence et qui génèrent peu de trafic. Du fait de la faible concurrence, il est plus facile de positionner son site e-commerce sur des expressions de longue traîne et d’acquérir sur le long terme un trafic non négligeable. Environ un quart des requêtes effectuées chaque jour sont nouvelles, et donc à ce jour inconnues de Google. Ces nouvelles requêtes constituent autant de points d’entrée vers votre site e-commerce !

Détecter de nouvelles opportunités de mots clés

Restez à l’affût des évolutions de votre secteur et gardez l’oeil ouvert pour détecter de nouvelles opportunités de mots clés. Elles peuvent venir d’un événement, de l’actualité ou encore d’une nouvelle tendance qui se dessine et prend de l’ampleur ou même d’un mot propre à un concurrent. Soyez attentif à la façon dont vos clients s’expriment, cela pourrait vous aider à trouver de nouvelles idées. Selon les produits que vous vendez, ne perdez pas de vue que votre audience cible peut être très éclectique et très large.

Les meilleurs outils pour générer des mots-clés

Pour construire votre stratégie de mots clés, vous avez à votre disposition de nombreux outils. Voici notre sélection d’outils pour travailler vos mots clés :

Google Keyword Planner

Google Keyword Planner

Outil proposé par la firme américaine elle-même, Google Keyword Planner est très efficace et totalement gratuit. Il propose des idées de mots clés ainsi que des estimations du trafic généré par chaque mot clé. Les statistiques vous permettent de déterminer si un mot clé est fortement concurrentiel ou non.

SEMrush

SEMRush

Connu par n’importe quelle agence SEO qui se respecte, l’outil SEMrush est très puissant et vu comme une référence dans le secteur. Cette solution ultra-complète vous sera d’une précieuse aide pour construire votre stratégie de référencement naturel grâce à ses multiples indicateurs : audit, mots clés, analyse de la concurrence, des backlinks, de l’évolution des positions…

Ahrefs

Ahrefs

Grâce à Ahrefs, qui est assez similaire à SEMrush, vous pouvez identifier les mots clés sur lesquels vos concurrents apparaissent dans les résultats de recherche ainsi que le volume de trafic généré. Cela vous permet de mieux appréhender la stratégie menée par vos concurrents… Et de vous différencier !  

KWFinder

KWfinder

Pour connaître le volume mensuel de recherches effectuées sur un mot clé, ou pour trouver des idées de mots clés connexes afin d’enrichir votre champ sémantique, KWFinder se révèle d’une efficacité redoutable.

Answerthepublic.com

Answer The Public

Idéal pour trouver de nouvelles idées de contenus, mais aussi des idées de mots clés à ajouter à votre liste, AnswerThePublic offre une vision des différentes requêtes associées à un mot clé en format ‘’ toile d’araignée ‘’.

Avec cette valise d’outils, vous voilà armé pour construire la meilleure stratégie de mots clés pour votre site e-commerce !

Testez et analysez l’efficacité de votre stratégie de mots clés

Pour optimiser au mieux votre stratégie de mots clés, surveillez de près l’évolution du volume de recherche des différentes requêtes et multipliez les tests pour trouver la formule la plus adéquate. Ces analyses vous permettront d’identifier les mots clés les plus porteurs et au contraire ceux qui n’ont aucune valeur ajoutée pour votre stratégie.

Suivi de positionnement

Pour évaluer le potentiel de chaque mot ou expression clé, la meilleure solution est de mettre en place un tracking des performances. En ayant de la visibilité sur l’évolution de votre positionnement, et sur le niveau de contribution de chaque mot clé, vous pourrez ré-ajuster en conséquence votre stratégie SEO. Il est inutile de persister à utiliser un mot clé si ce dernier ne répond pas aux objectifs fixés.

Vous pouvez mesurer la performance d’un mot clé en vous fiant aux clics qu’il a généré et au trafic qu’il vous a apporté. Mais le réel enjeu est de savoir si ce trafic est qualitatif ou non. En d’autres termes, est-ce que vos visiteurs sont réellement des acheteurs potentiels, ou juste des internautes égarés ?

La méthodologie A/B Testing sur densité pour pondération

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’A/B Testing n’est pas uniquement destiné à définir quel design ou quel contenu est le plus performant. Cette technique permet aussi d’améliorer votre SEO et de booster vos conversions. Comment ça marche ?

Grâce à des outils algorithmiques tels que X ou Y, vous pouvez définir le score sémantique pour chacune des pages de votre site e-commerce. Avec la méthode de l’A/B Testing, vous pouvez tester de nouveaux mots clés ou de nouvelles expressions clés sur plusieurs pages produits et définir quelles optimisations SEO sont les plus efficaces en terme de positionnement sur la SERP, mais aussi d’expérience utilisateur.

Pour concevoir une stratégie de mots clés efficiente pour votre site e-commerce, les 4 étapes à suivre sont :

  • Définir les différents types de requêtes associés à votre activité ainsi que les mots clés génériques et spécifiques.
  • Procéder aux optimisation SEO On-site de votre e-commerce : balises, URL, content marketing, analyse sémantique…
  • Enrichir en permanence votre base de mots clés et faire évoluer votre site.
  • Analyser régulièrement les performances de chaque mot clé et réorienter votre stratégie selon les résultats.

Laissez un commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).