SEO et Référencement : le guide

Dans le cadre d’une création de site ou lors d’une refonte, optimiser son référencement est primordial pour être visible sur le web. Vous aurez beau avoir plus beau site du monde, sans référencement, vous serez noyé parmi les 2,2 millions de requêtes effectuées sur Google. Ainsi, propulser votre site sur la première page de Google peut s’avérer la clé pour attirer des prospects de qualité à visiter votre site. En cela, le SEO est un élément décisif que notre agence SEO décrypte au cours ce guide.

Qu’est-ce que le SEO ?

Définition du SEO

Le SEO (Search Engine Optimization) est l’acronyme qui signifie « Optimisation pour les moteurs de recherche » en français. C’est un ensemble de techniques permettant de positionner un site web dans les moteurs de recherche afin de le rendre visible auprès des internautes.

Également appelé « référencement naturel », le SEO permet d’augmenter la qualité et la quantité de trafic sur un site web grâce aux résultats de recherches organiques non payants.

SEO VS SEA

Au contraire du SEA (Search Engine Advertising), les résultats organiques sont eux obtenus grâce à un référencement sans publicités dont l’objectif est de répondre à la requête des internautes au sein des pages de résultats de recherches (SERP). Le SEO s’applique donc aux moteurs de recherche mais se réfère également aux besoins des internautes.  Pour cela, il est important de comprendre les attentes des utilisateurs lorsqu’ils tapent une requête sur Google afin de lui apporter la meilleure réponse possible.

Google étant le moteur de recherche le plus utilisé avec 94% des parts de marché en France et 92% dans le monde, il est préférable de s’intéresser à ce dernier pour bâtir une stratégie SEO.

Part de marché Google en France

Part de marché des moteurs en France (Source : StatCounter, infographie WebRankInfo)

D’une manière globale, le SEO permet de renforcer et d’améliorer la visibilité d’un site pour gagner des positions sur des requêtes généralistes et plus spécifiques recherchées par les internautes. L’objectif ultime du SEO est d’amener son site dans les meilleures positions des pages de résultats de recherches (SERP) pour répondre à un besoin utilisateurs et ainsi atteindre vos objectifs de trafic et de conversions.

Pilier de l’inbound marketing, le SEO a pour mission d’attirer les visiteurs vers votre site web. C’est le principal levier d’acquisition de trafic d’un site. Selon l’étude de Brightedge,  51% du trafic d’un site web provient en moyenne du canal organique, loin devant les réseaux sociaux qui ne représentent que 5%.

Ainsi, le SEO est souvent l’un des enjeux principaux en termes d’acquisition de trafic et donc de leads pour les entreprises, alors autant le travailler. Pour comprendre mieux les enjeux et le fonctionnement du SEO, il est important de revenir sur son histoire.

L’histoire du SEO et de Google en quelques dates clés

Parcourir l’histoire du SEO (et plus particulièrement celle de l’algorithme de Google) permet inéluctablement de comprendre comment il s’est développé. Cela permet aussi de savoir dans quel sens et à quel rythme Google évolue pour adapter au mieux sa stratégie SEO.

  • 1994 : Les premiers moteurs de recherche et annuaires apparaissent.
  • 1997 : Naissance de Google qui dépose le domaine google.com
  • Début des années 2000 : Google crée le Pagerank pour estimer la popularité d’un site web.
  • 2005 : Google Analytics est lancé et permet une analyse simplifiée du trafic de son site web et de ses performances SEO.
  • 2006 : Google lance plusieurs mises à jour d’algorithmes afin d’améliorer l’expérience utilisateur des internautes.
  • 2008 : le lancement de Google Suggest aide l’internaute à affiner sa recherche pour obtenir des propositions de mots-clés.
  • 2011 : Google lance la mise à jour Panda qui vise à réprimer les sites proposant de larges quantités de contenus de mauvaise qualité.
  • 2012 : Google lance la mise à jour Penguin afin de pénaliser les sites ayant des liens de mauvaise qualité.
  • 2013 : Google déploie un nouvel algorithme pour fournir de meilleurs résultats sur des requêtes conversationnelles et sémantiques.
  • 2015 : L’expérience utilisateur est au coeur des préoccupations de Google qui rétrograde le référencement des sites ne disposant d’une version mobile conviviale et fonctionnelle.
  • 2016 : Confirmé en octobre 2015 et introduit progressivement, l’algorithme RankBrain considère désormais comme égal l’autorité d’un site (netlinking) et sa partie contenu. Cette mise à jour a contribué à faire remonter dans les SERP les sites de qualités pouvant répondre aux besoins de l’internaute.
  • 2018 : Dans une ère où l’internaute est de plus en plus impatient, Google lance la Speed Update. La vitesse d’une page web devient un facteur de classement pour les recherches mobiles. Cela affecte négativement les pages qui offrent une expérience lente aux utilisateurs quelle que soit la technologie utilisée pour construire la page.
  • March 2019 Core Update : Survenue en mars 2019, cette mise à jour a occasionné des fluctuations importantes sur le positionnement des sites sur la SERP. Les sites considérés comme sur-optimisés au niveau technique (balises Hn, title, meta description, Hn, URL…) ont été pénalisés. À contrario, ceux qui proposent d’excellents contenus ont été valorisés. Autre point, cette March 2019 Core Update est aussi venue apporter des correctifs suite à la précédente Medic Update, notamment pour revaloriser les sites qui auraient été injustement pénalisés. 
  • June 2019 Core Update : Trois mois après la mise à jour de Mars, Google remet le couvert à l’approche de l’été. Une fois n’est pas coutume, le géant américain avait fait une annonce la veille de cette mise à jour majeure dont l’objectif est de valoriser des sites jusqu’alors sous-récompensés. Là encore, Google met un point d’honneur à la création de contenu de qualité.

À quoi sert le SEO ?

Le SEO est une stratégie pérenne qui permet d’accroître et de développer sa visibilité sur le web. Il possède de nombreux avantages  :

  • Attirer des visiteurs qualifiés sur votre site web
  • Gagner en notoriété en démontrant votre expertise
  • Améliorer le positionnement de vos différentes pages sur Google
  • Arriver dans les premiers résultats de Google,
  • Avoir de nouveaux prospects et clients,
  • Accroître votre chiffre d’affaires (c’est bien le plus important).

Comment fonctionne le SEO ?

Lorsque les robots de Google explorent votre site, il prend en compte 3 familles de critères qu’il est important de retenir.

Les 3 piliers du référencement : la technique, le contenu, la popularité (linking)

1. L’optimisation technique (Technical SEO) du site web

L’aspect technique constitue le squelette de votre site. C’est la première chose que Google verra de votre site. Pour que Google puisse voir votre site, il faut qu’il l’indexe à sa base de données. Pour vérifier cela, vous pouvez taper la commande « site: » dans la zone de recherche de Google suivi de votre nom de domaine.

Par exemple : « site:reputationvip.com ». Les résultats affichés montreront les pages de votre site qui ont été indexées dans l’index des moteurs de recherche. Google peut donc explorer votre site et analyser sa structure avec les balises Hn, la méta description, le serveur utilisé, la rapidité de votre site…

2. La qualité et la quantité de contenus

Le contenu d’un site est primordial pour vous positionner sur les SERP et affirmer votre expertise aux yeux des internautes. Un contenu de qualité, unique, bien structuré et attrayant aura toutes les chances d’être mieux positionné qu’un contenu lambda.

3. La popularité du site web

La popularité d’un site web se justifie notamment à travers le nombre de liens qu’il reçoit d’autres sites internet. Plus de sites vous citent ou renvoient ses internautes visiter votre site web et plus Google vous accordera de l’intérêt.

Grâce à ses robots, Google indexe les pages web, les analyse selon les 3 familles de critères, puis les classe par ordre de pertinence pour chaque requête effectuées par les internautes. L’objectif de Google est de fournir à l’internaute pour un mot clé donné les résultats de recherche les plus pertinents.

Plus vous menez d’actions pour améliorer les 3 familles de critères (popularité, contenus, technical SEO), plus votre site web sera visible dans Google sur vos mots clés stratégiques. Travaillez ainsi, le référencement naturel prend tout son sens.

Pourquoi le référencement naturel est important ?

Selon une étude menée par GE Capital Retail Bank, 81% des internautes passent par Google pour rechercher un produit avant de se rendre en point de vente. Cela démontre que l’acte d’achat est désormais précédé d’une recherche active dans Google, que ce soit pour se renseigner sur les caractéristiques du produit ou pour comparer les prix.

Aussi, travailler son référencement naturel, c’est apporter une meilleure visibilité à votre site internet sur Google et les autres moteurs de recherches. A terme, le SEO permet de multiplier son nombres de visiteurs qui se traduiront ensuite par une augmentation des demande de devis ou de commandes.  La rentabilité de votre site web s’en trouvera améliorée.

Un site correctement optimisé sera considéré comme « SEO friendly » par Google  et verra donc son positionnement favorisé dans les résultats des moteurs de recherche. Le but étant de se positionner en première page et d’atteindre par la suite le meilleur positionnement possible.  Il faut savoir que 91% des clics sur Google se font sur la première page dont 70% – 77% des clics se font sur les 5 premiers résultats.

Il n’y a donc pas de secret pour rendre visible votre site web et vos pages stratégiques, il faut travailler votre référencement naturel. L’enjeu est à la fois quantitatif et qualitatif : le SEO doit vous apporter du trafic qualifié. Il répond à un enjeu marketing qui permet d’organiser la rencontre entre votre offre et la demande susciter par le consommateur qui utilise de plus en plus internet pour s’informer et réaliser son acte d’achat.

Une stratégie SEO efficace prend en compte différents critères SEO et permet à vos prospects de vous trouver sur le web, de mieux vous positionner et d’accroître votre trafic organique. Autrement dit, le référencement naturel peut vous faire gagner des clients.

Quels critères retenir en SEO ?

Nous avons avons parlé de critères SEO à prendre en considération pour réussir votre stratégie de référencement mais qu’en est-il ? Essayons d’y voir plus clair. Le SEO prend en compte près de 200 critères qui ne sont pas communiqués par Google mais que de nombreux experts SEO décryptent chaque jour pour en tirer des conclusions. Google souhaite fournir les meilleurs résultats pour répondre au mieux au besoins des internautes. Pour cela, les algorithmes de Google classent les sites internet en fonction de critères On-Page et Off-Page que nous allons vous détailler sans plus attendre.

Les critères On-Page

Le SEO On page (aussi connu sous la forme « SEO on-site » consiste à optimiser différentes parties de votre site web qui affectent le classement de vos pages sur les moteurs de recherche. Ce sont des optimisations techniques et éditoriales que vous pouvez appliquer sur les pages de votre site comme la qualité de votre contenu ou de votre code HTML par exemple. Il existe d’autres facteurs, voici les principaux :

  • La structure des titres Hn

Les balises Hn correspondent à des titres et sous titres qui structures vos différents paragraphes. Ces balises permettent à Google de comprendre le sujet de votre contenu. Il est judicieux d’insérer vos mots-clés principaux dans les H1 et H2 de vos pages. Une page doit comprendre un titre principal (H1) et seulement un. Pour comprendre la structure d’une page web, vous pouvez utiliser l’outil Web Developper puis parcourir l’onglet « View Document Outline ».

Structure-page-avec-Web-Developer

 

 

  • La taille et la duplication des balises (titres et méta description)

Chaque contenu doit-être unique, le title d’une page et la méta descriptions n’échappent pas à la règle. Nous n’avons pas encore abordé la balise title qui est différente du H1. Le H1 correspond au titre de votre page ou article tandis que la balise title renseigne quant à elle un titre pour les moteurs de recherches qui sera affiché dans la SERP. Pour le SEO, la balise title ne doit pas dépasser environ 70 caractères en 2019 (cela évolue au cours des années).

Concernant la méta-description, elle est peu utile pour le SEO mais fortement recommandé pour inciter l’internaute à cliquer sur votre page plutôt que celle de la concurrence. Sa taille recommandée est comprise entre 70 et 150 caractères. Au delà, Google limite son affichage à 150 caractères.

title et meta description

  • L’optimisation des images

Le poids et le dimensionnement de vos images doivent être optimisés pour limiter le temps de chargement de vos pages. Les moteurs de recherche prennent en compte la vitesse de votre site internet web, les images trop grandes ou trop lourdes mettront plus de temps à charger ce qui aura des répercussions sur le temps de chargement global du site. On considère qu’une image à plus de 60Ko pourra être allégé. Pour cela, Photoshop ou ILoveIMG font bien le travail.

Aussi, les moteurs veillent à ce que vos images possèdent un texte alternatif, sans cela, il na pourra pas lire vos images. Le texte alternatif est en fait utilisé par un logiciel de lecture d’écran pour aider les internautes aveugles à comprendre le contenu de vos images. Les moteurs de recherche analysent les images de la même manière. Il est donc préférable de décrire précisément l’image afin d’aider les moteurs de recherche à comprendre le contenu de vos pages.

  • Le responsive design du site

Il est important d’apporter une bonne expérience utilisateur avec un site fonctionnel sur desktop, tablette et smartphone.

  • Le temps de chargements de pages du site

Google a annoncé que 70% des pages nécessitent 7 secondes pour que la partie haute du contenu soit chargé et 10 secondes pour être chargé totalement. Ce constat négatif inclut que plus l’internaute devra attendre pour qu’une page se charge et plus il aura tendance à quitter la page.

taux-rebond-page-mobile

  • Le maillage interne : les pages du site sont-elles correctement liées entre elles ?

  • Le maillage externe : les pages du site contiennent-elles des liens vers des sites pertinents ?

  • Le champ sémantique autour des mots-clés

  • La pertinence des mots-clés prioritaires et de longue traîne choisis

  • La position des mots-clés dans les contenus

  • L’ergonomie du site internet

  • La « propreté » du code html

  • Les fichiers robots.txt et sitemap.xml

  • L’accessibilité et l’indexation du site

Le site est-il correctement indexé par Google ? Certaines pages sont-elles bloquées ou comportent-elles des erreurs ? Ce sont tant de questions à se poser et d’éléments à identifier et vérifier pour vérifier le bon fonctionnement technique de votre site.

Nous vous invitons à lire notre guide sur l’audit SEO qui saura éclairer sur les rouages d’une analyse SEO réussi afin d’y voir un peu plus clair sur l’aspect technique de votre site.

Les critères Off-Page

Au contraire du SEO On-Page, le SEO Off-page consiste à renforcer les éléments extérieurs au site web. Il vise à renforcer l’autorité de votre domaine en obtenant des liens depuis d’autres sites web. Wikipedia est un site doté d’une très bonne « autorité de domaine » qui reçoit de nombreux liens. Vous pouvez voir le score d’autorité de votre domaine ici.

Voici les principaux critères d’optimisations pour optimiser votre SEO Off-Page :

  • L’autorité de domaine de votre site

  • La qualité et le nombre des liens qui redirigent vers vos pages (backlinks) : des sites influents ou à fort trafic renvoient-ils vers le vôtre ?

  • La popularité de votre site sur les réseaux sociaux

Le plus grand facteur de référencement hors page reste le nombre et la qualité des backlinks (liens entrants) pointant vers votre site Web. Plus vous aurez de liens d’autorité de qualité en rapport avec votre secteur d’activité dirigé vers votre site et meilleur sera sa popularité.

4 étapes SEO essentielles à retenir pour bien positionner son site web

1. Déterminer sa cible

Déterminer sa cible est une étape importante pour catégoriser les différentes typologies de clients que vous souhaitez atteindre, comprendre leurs besoins, leurs attentes. Une fois vos cibles déterminées, vous pouvez plus facilement prioriser les mots clés stratégiques et créer un contenu pertinent pour les attirer sur votre site web, et les convertir en clients.

Par exemple, pour un site e-commerce de cyclisme, une de mes cibles est :

  • Homme de 30-40 ans
  • Sportif
  • Cadre supérieur

Je sais par conséquent que ma cible utilisera Google pour acheter des pièces de vélos, mais aussi pour trouver des informations autour des randonnées, des courses de vélos ou encore de la réparation de vélo.

À partir des enjeux de ma cible, je vais pouvoir créer des contenus adaptés.

2. Rechercher et prioriser les mots-clés stratégiques

La recherche de mots clés stratégiques vous permet de :

  • Connaître le potentiel maximum d’acquisition de trafic SEO de votre secteur
  • Définir vos objectifs en termes d’acquisition de trafic SEO
  • Suivre vos performances sur l’ensemble des mots clés stratégiques de votre secteur

Pour réaliser cette recherche de mot clés :

  1. Listez et priorisez les mots-clés directement liés à votre univers sémantique à partir d’outils tels que Semrush, Ahrefs ou encore Yooda Insight
  1. Étudiez les mots clés sur lesquels se positionnent vos concurrents directs pour identifier des mots clés supplémentaires en lien avec votre secteur
  1. Organisez les mots clés par clusters thématiques pour les faire correspondre à vos différentes lignes de produits ou de services
  1. Mettez en place un suivi de positionnement de votre site web sur ces mots clés afin d’évaluer vos performances
  1. Priorisez les mots clés à améliorer pour définir un plan d’actions SEO qui permettra à votre site web de gagner en visibilité sur ces mots clés stratégiques

Grâce à cette recherche de mots clés, vous avez répertorié l’ensemble des mots clés sur lesquels il est stratégique d’être visible par Google pour développer votre business.

3. Définir ses objectifs SEO

Définir ses objectifs SEO est primordial pour calculer le ROI du plan d’actions SEO et évaluer l’efficacité des actions menées.

Les objectifs en SEO sont souvent liés à :

  • Un gain de trafic SEO
  • Un gain de leads SEO
  • Un gain de positions sur des mots clés stratégiques dans Google
  • La réduction du coût d’acquisition client (le SEO étant connu pour être plus rentable que le SEA)
  • Un gain de notoriété

Nous vous conseillons de formuler l’objectif avec les critères SMART pour le rendre efficace : Spécifiques, Mesurables, Acceptables, Réalistes.

Exemple d’objectif SEO :

  • Nous souhaitons passer de 50K de trafic SEO mensuel à 100K en 12 mois

4 Établir sa stratégie SEO

Pour atteindre vos objectifs, il est nécessaire de mener un audit SEO sur chaque famille de critère pour répondre à ces questions clés :

  • Popularité :
    • Combien de Referring Domains (liens depuis des sites web référents) doit-on obtenir ?
    • Quels types de liens devons-nous obtenir et comment ?
  • Contenus :
    • Quels contenus doit-on optimiser ?
    • Quels nouveaux contenus doit-on créer ?
    • Quelles sont les optimisations sémantiques indispensables pour chaque contenu ?
    • Quels signaux utilisateurs sont défaillants ? Comment les améliorer ?
  • Technical SEO
    • Quels sont les failles techniques du site web ? Comment les réparer ?

Pour assurer une stratégie SEO de qualité, il est indispensable de passer par un expert SEO pour :

  • Mener les audits et les analyses
  • Définir un plan d’actions en phase avec vos objectifs SEO
  • Définir et attribuer les ressources nécessaires pour mener les actions

Cet enjeu étant clé, n’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez obtenir des conseils sur votre stratégie SEO.